Travaux du Samedi de l'année en cours

Depuis le lancement de l’association en 1993, les bénévoles se réunissent tous les premiers samedis de chaque mois (sauf en Août) pour travailler dans la convivialité sur le site du Castrum.
Ils se chargent de l’entretien du site en débroussaillant, coupant et domestiquant la garrigue qui entoure les murailles.
Ils mettent en sécurité le lieu pour le plus grand bonheur des visiteurs et notamment des randonneurs.
Ils réhabilitent les murs en pierres sèches et s’occupent de petites restaurations en gardant l’esprit des bâtisseurs de l’époque.
Chacune de ces journées est ponctuée par un repas pris en commun dans la maison Loubier où nos cuisinières s’ingénient à préparer des plats dignes des plus grandes maisons.
Les photographies proposées ci-dessous témoignent de ce travail de longue haleine et si ces images vous inspirent, venez nous aider, vous serez les bienvenus.

Chaque mois vous trouverez en ligne ci-dessous les photos des travaux réalisés le premier samedi du mois de l’année en cours, et celles des années précédentes en cliquant sur les calendriers ci-dessous ☟

Sam2010.jpgsam2011.jpgsam2012.jpgsam2012.jpgSam2014Sam2015Sam2016


Mai

Décidément cette année nous sommes maudits car, à nouveau, le temps se révèle exécrable le premier samedi du mois. toutefois un petit comité s'est quand même déplacé au Castrum pour discuter des détails de préparation de la fête et des manifestations de juillet :

Mai 17 01

Après cette réunion nous occuperons notre temps avec les jeux de société en attendant que le temps se lève:

Mai 17 02

​Vers le milieu de l'après-midi la pluie cesse ce qui permettra à nos jeunes d'élaguer les arbres bordant le chemin d'accès. Une petite journée en somme:

Mai 17 03


Avril

En fait le chantier de début Avril a commencé le 30 Mars, durant deux jours en effet, l'entreprise Ruez a mis gracieusement à notre disposition une pelle et un chargeur avec leurs opérateurs dans le but de dégager des clapas qui encombraient la cour depuis les fouilles effectuées par les archéologues dans les années 2000 :

Avril 17 01 Avril 17 02

Très vite sous les mains expertes de son pilote, la pelle avait dégagé le premier clapas, libérant le tronc d'un chêne de sa prison de pierre sur plus d'un mètre :

Avril 17 03 Avril 17 04

Un deuxième tas, sur la gauche en entrant, fait ensuite l'objet du démantèlement et il n'en manque pas du caillou. Le chargeur, dont le godet est rempli par la pelle, se charge d'emmener les pierres sur l'un des clapas qui bordent un pré éloigné :

Avril 17 05 Avril 17 06

Le vendredi, la cour a repris l'aspect qu'elle avait il y a une quinzaine d'années, dégageant et mettant en valeur les vestiges de murs originels, un grand merci à l'entreprise Ruez et à son personnel :

Avril 17 07

Pour terminer le chantier, de la terre a été récupérée dans le pré sous le puits et étalée dans la cour pour que l'herbe reprenne ses droits :

Avril 17 08 Avril 17 09

L'occasion de faire une petite découverte insolite, deux médailles religieuses dont l'une fait référence à la dernière épidémie de choléra :

Avril 17 10

Nous avons profité de ces tonnes de pierres pour renforcer un virage du chemin refait l'année dernière et stabiliser ainsi le revêtement :

Avril 17 12

Et pour ne pas changer depuis le début de la saison, le lendemain, premier samedi du mois, le temps est des plus maussade :

Avril 17 13

Rien qui ne puisse décourager les bénévoles avec leur doyen, Lucien que Jean-Marc protège de la bruine, en tête :

Avril 17 14

Pour compléter le travail de dégagement, quelques arbres seront abattus afin de conserver les plus beaux et leur permettre de se développer :

Avril 17 15

Certes le mauvais temps en avait découragé quelques uns mais c'est toutefois une belle tablée qui se retrouve dans la maison Loubier, où la cheminée avait toutefois été allumée :

Avril 17 16 Avril 17 18

 Avril 17 17:

 Après le repas, reprise des hostilités avec la suppression d'un arbre situé trop près de la tour que l'on débarrasse aussi de la végétation qui recommence à envahir le sommet des murs :

 Avril 17 19 Avril 17 20

On range quelques belles pierres et on met en évidence la base de nouveaux murs :

Avril 17 21 Avril 17 22

La vision de la tour d'entrée de l'ensemble Palatial est maintenant bien dégagée :

 Avril 17 23

Alex s'est attelée à la taille des buis, souhaitons qu'elle ait la main verte :

 Avril 17 24

 Le premier samedi est terminé mais les chantiers ne s'arrêtent pas pour autant, nous avions contacté un élagueur professionnel pour réduire la hauteur d'un groupe d'arbres qui présentent un danger vue leur hauteur et leur pousse anarchique, de plus ils bouchaient la vue sur les monts de l'Ardèche depuis le point choisi pour la future table d'orientation :

 Avril 17 25 Avril 17 26

Intéressé par notre action, cet artisan, Gilles Bouchet, a décidé de nous effectuer le travail gracieusement, qu'il en soit ici chalereusement remercié :

 Avril 17 27

Opération périlleuse menée de façon spectaculaire par Gilles et son collègue, de vrais acrobates :

 Avril 17 28 Avril 17 29

Quelques heures après la différence dans la vision du panorama est vraiment notable :

Avril 17 31Avril 17 30

 


Mars

Nous sommes maudits ! il a plu durant tous les samedis disponibles en Février et il en était de même pour le premier samedi de Mars, le samedi suivant devant être consacré à notre assemblée générale et ne voulant pas encore une fois annuler le chantier, nous avons lancé un appel pour intervenir exceptionnellement le dimanche et finalement près d'une trentaine de membres ont répondu présent. Le temps était grisatre et de la neige se voyait sur les sommets du Lozère :

Mars 17 00

Nous profitons de ce temps pour incinérer les branchages coupés, entassés en divers endroits, tandis que notre président établit quelques relevés sur l'emplacemeent prévu pour la table d'orientation:

Mars 17 01

Tout le monde s'y met et une chaîne de transport est créée:

Mars 17 02

Le brasier est installé dans un coin sûr près du village. Le bois étant suffisamment sec une heure suffira pour tout éliminer:

Mars 17 03 Mars 17 04

Une fois le bois dégagé, c'est au centre du Castrum que nous intervenons pour commencer à démanteler les tas de pierres que nous devons déménager en fin de mois grâce à l'intervention de Lionel Ruez:

Mars 17 05 Mars 17 06

Les pierres réutilisables sont triées, le but est de dégager ces clapas, réalisés lors des fouilles des années 2000, qui encombrent la cour du Castrum:

Mars 17 07

Alexandra en profite pour se faire les muscles:

Mars 17 08

On déménage les iris que l'on repiquera un peu plus loin:

Mars 17 09

Midi est arrivé et c'est une belle tablée qui s'installe pour déguster la daube de sanglier préparée par Maryse, sanglier généreusement fourni par la présidente du club des Randonneurs Allègres:

Mars 17 10 Mars 17 11

Bernard en profite pour nous parler de la prochaine AG et de l'avancement du projet de table d'orientation:

Mars 17 12

Après le repas, Lionel prendra en charge un groupe de visiteurs:

Mars 17 13

Tandis que les autres poursuivent le travail sur les clapas:

Mars 17 14

Bernard et Jacques, de leur coté, prendront les mesure du porche en vue de réaliser une porte destinée à couper le courant d'air en prévision de spectacles nocturnes:

Mars 17 15

Les 30 et 31 Mars prochains, deux jours seront consacrés au dégagement des clapas avec l'aide des engins de chantier de Ruez..

 


Janvier

À peine une semaine que les festivités de fin d'année sont terminées que voilà les bénévoles de retour au Castrum, opération déboisage au menu :

Jan 17 01 Jan 17 02

On s'occupe de la face sud pour profiter du soleil, la froideur ambiante demande à être bien couvert, enfin à part Alex qui est en T-shirt même par -15 ! :

Jan 17 03

À l'ouest, on entreprend l'élimination de quelques arbres qui bouchent le panorama vu du point où nous envisageons d'installer une table d'orientation :

Jan 17 04

C'est Bernard qui officie du côté sud où les arbustes sont nombreux :

Jan 17 05

Olivier, pour sa part, s'attaque à un arbre situé sous la maison Vincent qui cache la vue sur le Vivarais :

Jan 17 06

L'affaire est rondement menée et les branchages éliminés au fur et à mesure par Gilbert et Jean-Marc :

Jan 17 07 Jan 17 08

La vue est maintenant bien dégagée :

Jan 17 09

Claude, Jan-Lou et Jacques égalisent un espace près de la tour sud, pierraille et souches à éliminer :

Jan 17 10

Quand il y a du boulot, le temps passe vite et nous voilà maintenant réunis dans la maison Loubier pour le premier repas de l'année :

Jan 17 11 Jan 17 12

Notre président présente ses vœux et nous parle des projets :

Jan 17 13

Ce repas convivial se terminera, c'est l'époque, par la galette qui nous permettra de désigner rapidement notre reine :

Jan 17 14 Jan 17 15

Dans l'après-midi, Olivier sera sollicité pour dégager des arbres à l'intérieur des murailles :

Jan 17 16 Jan 17 17

Sur la face sud, le dégagement se poursuit sous la houlette de Lionel :

Jan 17 18 Jan 17 19

Au sud-ouest la vue sur le Mont Bouquet et les oppida est maintenant bien dégagée :

Jan 17 20

On peut juger du panorama qui sera visible depuis la table d'orientation même si, aujourd'hui, l'horizon n'est pas parfaitement clair :

Claude, Jan-Lou et Jacques ont bien arrangé leur zone de chantier :

Jan 17 21

Quant à Bernard il a encore quelques arbustes à se mettre sous la lame de la tronçonneuse :

Jan 17 22  Jan 17 23

À l'intérieur du Castrum l'éclaircissement est bien visible :

Jan 17 24 Jan 17 25

Il est temps de jetter un dernier regard et de quitter les lieux avant que la température ne baisse :

Jan 17 26

 

Date de dernière mise à jour : 28/05/2017

Sword