Travaux du samedi en 2016

Décembre

La journée s'annonce belle mais les premières vrai froideurs nous saisissent ce matin, la première corvée sera donc de faire du bois pour le feu de la maison Loubier:

On fait du bois

On en profitera aussi pour débiter les arbres abattus durant les mois précédents pour alimenter le stock de la cave en prévision de Janvier et Frévrier qui pourraient être encore plus froids:

On fait du bois

Lionel et Claude ont bien l'intention de terminer la terrasse du four:

Les terrassiers

Ils sont aidés en celà par le reste de la troupe qui remplit des seaux et fait la noria entre le chantier et le tas de terre malencontreusement créé lors du dégagement de la cave de la maison Vincent et qui n'avait toujours pas été éliminé:

Les terrassiers La Noria

Les risques d'incendie étant écartés en cette période, un autre groupe commence à éliminer les divers tas de broussailles constitués durant les coupes d'été et d'automne:

Elimination Elimination

L'air est vif ce matin et le besoin de se réchauffer est très fort, qu'à celà ne tienne le maniement de la pelle et la pioche ou le transbordement des pierres sont des exercices aptes à faire monter la température des corps !

Echauffement Echauffement

Mais tous ces efforts demandent du carburant et dès la mi-journée tout le monde se retrouve à table autour de la choucroutte de Maryse. C'est le moment de choix pour présenter les nouveaux et ils sont nombreux : Sylviane et Vincent, Paul, Jan-lou et Robert, celà fait plaisir de voir que notre Castrum suscite des vocations:

Repas Repas

Après ces agapes, les travaux reprennent de plus belle, la terrasse commence à avoir belle allure:

La Terrasse

Et les tas de terre sont pratiquement éradiqués:

Tas de terre Tas de terre

L'élimination des broussailles se poursuit au niveau du village où un tas énorme encombre bancel situé sous la calade:

Elimination des broussailles Elimination des broussailles

Un second foyer est allumé, bien en sécurité dans un angle des murettes:

Foyer

Encore une occasion de grossir le stock de bois sec pour la cheminée de la maison Loubier ou chauffer le four pour la cuisson des fougasses:

Provisions Provisions

Tout le monde s'active autour du feu et une chaîne continue l'alimente:

A la chaîne

Pendant que Lionel y va de son commentaire pour une visiteuse de passage:

Les visiteurs

A la fin de la journée, la terrasse est terminée, cela fera un bel espace pour les journées fougasses:

La Terrasse

Et la vue sur le village est enfin dégagée:

Le village

La suite se fera maintenant l'année prochaine !


Novembre

Le chantier d'Octobre avait été annulé pour cause d'alerte orange et pas une goutte d'eau n'était tombée, et voilà que ce premier samedi de Novembre s'annonce pluvieux. Qu'importe, nous n'annulons rien, nous verrons bien !. Le matin est brumeux et le Castrum disparaît dans une atmosphère cotonneuse:

Nov 16 01 Nov 16 02Nov 16 03

Toutefois l'équipe est bien là, même ceux qui viennent de Frontignan ou de Miramas et chacun se remet sur les chantiers en cours ou gère les urgences, stabiliser un mur en pierre sèche au niveau des dégagements de la face sud:

Nov 16 04

Alexandra, très en forme, est pr^ete à tailler dans les broussailles:

Nov 16 05

Ici, le tas de pierres ayant été complètement déplacé, on répand la terre extraite du réduit sud pour que l'herbe reprenne ses droits:

Nov 16 06

Claude, Gilbert et Richard rebatissent un mur près du four dont l'instabilité était devenue dangereuse pour les visiteurs, il sera reconstruit au mortier de chaux pour plus de solidité:

Nov 16 07

Notre troupe de jeunes débarrassent la zone prévue pour notre projet de table d'orientation de toute végétation embarrassante:

Nov 16 08

Olivier et Hervé élaguent les arbres qui gènent le panorama:

Nov 16 09

Après plusieurs mois très secs, les pluies de ces derniers temps ont donné de l'élan à la végétation et le travail de débroussaillage reprend la priorité:

Nov 16 10 Nov 16 11

Théo joue de la pelle pour débarasser les multiples tas de terre créés au fil des dégagements, elle servira à égaliser la plateforme du four:

Nov 16 12 Nov 16 13

D'autres actions ont été menées à bien tel le remplacement de la vitre d'une fenêtre de la maison Loubier. Nous sommes aussi allé voir le travail important réalisé par Familles Rurales sur le chemin Est, une bonne partie de la muraille ayant été relevée:

Nov 16 14 Nov 16 15

Espérons que le premier samedi de décembre sera plus ensoleillé.


Septembre

Le mois de Juillet est fortement occupé par les manifestations diverses et les chantiers REMPART et Familles Rurales, évènements dont nous parlons par ailleurs. Août est le mois de relâche et tout le monde en a bien besoin, mais Septembre arrive vite et c'est déjà la reprise et d'ailleurs, dès le matin, notre président est à la tâche:

Sept 16 01

Bien sûr Lionel est là aussi ainsi que notre jeunesse, ils sont déjà en train de poursuivre le déplacement du tas de gravats extraits du réduit trouvé au Sud-ouest:

Sept 16 02

A l'intérieur du Castrum, c'est Olivier qui est en cahrge de supprimer des arbres qui ont poussé au centre d'anciennes salles en prévision du dégagement des gravats qui les encombrent et qui poussent sur le rempart nord :

Sept 16 03 Sept 16 04

Hervé, Richard, Sylvain et Laurent s'occupent du calage de la citerne et de la préparation du petit réduit qui doit la protéger :

Sept 16 05

Claude et Fernand dégagent un tas de pierrailles laissées là lors du nettoyage du sommet de la voute :

Sept 16 06

Si quelques-uns sont encore en vacances, c'est une bonne majorité de l'équipe qui est présente avec toujours le même enthousiasme, surtout au moment de l'apéritif et du repas, au cours duquel nous accueillons notre ancienne présidente fondatrice Jeannette Vincent :

Sept 16 07 Sept 16 08

Après le repas et malgré la chaleur, le travail avancera bien. La cuve est calée et remplie, la base de son muret est coulée, les maisons nord ont changé d'aspect une fois débarrasées de leur végétation :

Sept 16 09 Sept 16 10

Vers 16h arrive un groupe de visiteurs qui, fort intéressés, ne nous quitteront qu'après 18h 30 :

Sept 16 11


Juin

Depuis le début de l'année c'est la loterie avec la météo, pourtant la matinée s'annonce belle et déjà notre équipe de jeunes, sous la direction de Lionel, a repris le travail de déplacement des pierres de remblai:

Chantier clapas Chantier clapas

La zone de déchargement commence à se remplir:

Point de décharge

Perforateur et tronçonneuse, Bernard a mis les grands moyens pour tailler le rocher afin de fournir une assise correcte aux pierres du mur de soutien que réalise Claude:

Le tronçonner des lilas

Richard, de son côté, paufine quelques murets aux alentours du puits pour sécuriser la zone où s'installe la buvette de la fête:

Richard de bat

Notre président, quant à lui, accueille un candidat potentiel à l'encadrement de nos bénévoles REMPART en prévision du chantier de juillet:

Candidat

Mais bien sûr, compte tenu de la persistance des pluies, le plus gros travail reste la tonte et le débroussaillage mené de main de maître par Antoine et Alexandra:

Antoine A(ti)lexA(ti)lex

Après l'intervention de Bernard, Claude peut compléter le mur de soutien de la plateforme du puits:

Claude

Sur le chantier clapas c'est visiblement le relachement, la chaleur et le poids des pierres semblent avoir eu raison de nos travailleurs:

Débrayage syndical

En fait je pense qu'ils avaient déjà détecté qu'il était l'heure de l'apéro !:

L'heure de l'apéro

Un bon repas suivra pour reconstituer les forces de l'équipe:

A table A table

Pour redémarrer en douceur, notre jeunesse s'est mise à la taille des buis devant la maison Loubier, une manière de perpétuer le travail de Lucien, dont les apparitions au château se font de plus en plus rares compte tenu de son âge:

Taille des Buis Taille des Buis

Claude a terminé son mur et se lance dans le remblayage de la plateforme:

La plateforme du Four La plateforme du Four

Alex poursuit inlassablement son débroussaillage:

Débroussailleuse

Et notre équipe de forçats de la pierre ne lache pas son ouvrage:

Forçats de la pierre

Malgré la pluie qui arrive et a fait fuir une partie des effectifs:

Pluie au loin


Mai

Avec le printemps les iris sont de retour et le Castrum se pare de ses plus beaux atours:

Iris

La journée sera surtout consacrée au déplacement du tas de pierres extrait du réduit sud-ouest découvert durant la fin 2015. Le tas est énorme et la tâche semble interminable:

Une montagne de pierres

Une bonne partie de l'équipe s'y attèle:

La belle équipe

Chargement de brouettes pour les vider quelques dizaines de mètres plus loin dans un trou plein de broussailles:

Chargement Déchargement

Le printemps ne nous apporte pas que les iris, la végétation toute entière s'est réveillée, aussi notre équipe de jeunes a décidé de s'attaquer à un débroussaillage sous la maison Loubier:

Débroussaillage

Bernard, de son côté, se charge de ranger la cave et transfère les sacs de chaux vers la maison Laurent:

Bernard

Tout ce travail aiguise les appétits et c'est avec grand bonheur que tout le monde se retrouve autour des tables de la maison Loubier:

Belle tablée Belle tablée

L'après-midi c'est un beau bataillon de charme qui s'attaque au tas de pierres:

équipe de chocNoria de seaux Noria de seaux

Un petit groupe s'est attaché à restaurer un mur auprès du puits afin de stabiliser la faïsse souvent dégradée par les eaux de pluie:

Mur Mur

Quant à Alex, elle est devenue spécialiste de la débroussailleuse !:

Alex

 


Avril

La journée s'annonce maussade, la météo incertaine a failli nous obliger à annuler mais finalement la pluie ne sera pas au rendez-vous:

Journée maussade Journée maussade

Le printemps est lui bien là et la garrigue se couvre de fleurs odorantes:

Printemps

​Le dégagement du rempart extérieur nous a laissé un clapas assez inesthétique, il a été décidé de le déplacer, un trou situé en contrebas fera l'affaire:

Clapas

Le gros de la troupe se met immédiatement à l'œuvre:

La troupe La troupe

François et Jacques s'occuperont de brûler les amas de branchages accumulés cet hiver afin d'éviter un risque d'incendie dès que la chaleur se manifestera:

Jacques et François Boutefeu

Hervé viendra leur prêter main forte:

Hervé en renfort

Claude s'est attelé à son mur de soutien de l'esplanade du Four:

Claude

Aidé de Bernard ils comblent les vides avec de la pierraille venant du clapas:

Bernard en renfort

Fernand viendra leur donner un coup de main pour étaler de la terre par dessus:

Etalement de la terre Etalement de la terre 

Toute la journée ne suffira pas pour éliminer le clapas, d'autant qu'il faudra faire face à quelques problèmes techniques:

Clapas Crevaison

Finalement le temps restera gris mais les averses seront passées au loin, espérons que le soleil nous accompagnera le mois prochain !.

 


Mars

Le jour se lève sur les Cévennes et les monts d'Ardèche. Dans la clarté naissante, les nuages qui s'accrochent aux sommets créent des jeux de lumière:

Le mont Lozère et les monts du Vivarais sont toujours couvert de neige:

Lozère Vivarais

Les sangliers s'en sont donné à cœur joie et ont labouré le pré sous le château de long en large:

Sangliers laboureurs

La cuve à eau étant vide, Bernard a apporté une pompe thermique qui remplacera avantageusement notre vieille pompe électrique devenue poussive:

La pompe

Claude est déjà à l'œuvre sur son mur sous le four:

Mur de soutien

Et la jeunesse a décidé de se débarasser des dernières souches qui déstabilisent les murs:

Les jeunes

Jean-Marc, Kamel et Jacques relèvent quelques murettes derrière le four:

La belle équipe

Olivier a démarré son jouet favori, la tronçonneuse, quant à Bernard, Richard et Gilbert ils donnent une dernière touche à l'escalier d'accès au puits:

L'homme à la tronçonneuse Escalier du puits

Le mur de Claude avance bien, il faut dire que les matériaux ne manquent pas à proximité:

Mur de soutien Réserve de pierres

Kamel se débat avec une souche qui s'insinue sous un pan de mur qu'il faudra démonter préalablement à sa reconstruction:

Kamel

Le nettoyage du dessus de la tour s'est poursuivi, l'amorce d'un petit couloir dans l'épaisseur du mur a été mis en évidence:

La tour

On profite de cette situation élevée pour admirer la neige qui brille dans la lumière sur les sommets du Vivarais:

La neige

Le mur de soutien a presque atteint le bon niveau, il faudra toutefois entailler un peu le rocher pour bien assoir les pierres:

Mur de soutien Mur de soutien

A la fin de la journée la troupe à eu raison des souches:

Rempart sud

La suite le mois prochain... 


Février

Le ciel est bien chargé ce matin et le Mont Bouquet présente une silhouette fantomatique, pourtant quelques trouées dans cette épaisse couverture laissent passer la lumière mettant en valeur certains villages de la plaine:

Mont Bouquet Spot lumineux

Ce temps incertain n'a pas découragé nos habitués, Laurent et Lionel sont déjà à l'œuvre, l'extraction d'une souche s'avérant peu facile:

Laurent et Lionel Histoire de souche

Claude se charge de son côté du montage d'un muret de sécurité:

Claude

Les renforts ne tardent pas à arriver:

Les renforts

Du coup la souche finit par déclarer forfait:

la souche cède La souche

Bernard et Claude entreprennent la restauration d'une murette en vu de stabiliser et égaliser la plateforme devant le four:

Bernard et Claude

Quant à Richard, il se charge de fixer solidement le dernier panneau Q-R Code en face du porche d'entrée:

Richard

Finalement le ciel se dégage et le soleil réchauffe l'atmosphère:

Mont Bouquet

La matinée s'est étirée doucement et voilà arrivé l'heure du repas, la troupe est là et la jeunesse ne manque pas:

Le repas Le repas

Nous accueillons Thomas, président de la nouvelle troupe médiévale Au Siècle d'En Temps qui nous a proposé son concours pour la fête de juillet:

Thomas

Christophe, l'archet des Sans Terres, est aussi venu nous prêter main forte. Tout le monde aprécie le sanglier généreusement fourni par la présidente du club des Randonneurs Allègres et superbement préparé en daube par Bernard:

Christophe

L'après-midi sera consacré à l'élagage, Olivier est à la tronçonneuse et nos jeunes dégagent les branchages:

élagage élagage 

Le panneau du porche est fixé:

Fev 16 18

Le reste de la troupe s'est déplacé vers le rempart ouest pour poursuivre l'arrachage des souches et le dégagement de la muraille:

Fev 16 19 Fev 16 20Fev 16 21 Fev 16 22

Olivier poursuit l'élagage près de la maison Loubier tandis que d'autres consolident un mur près du four:

Olivier à la tronçonneuse Restauration de mur

Antoine et Théo font un relevé au niveau de la porte de la tour sud en vue de sa restauration:

Fev 16 25

Claude termine la fondation de la murette de la plateforme du four:

Fev 16 26

Autour du rempart ouest c'est une grande activité qui règne:

Fev 16 27

Il est temps pour Olivier de ranger les outils, son travail a permis de bien dégager la vue sur la maison Loubier: 

Fev 16 28 Fev 16 29

 


Janvier

Nous avions déplacé la journée chantier à cause de la proximité du premier samedi avec les fête de nouvel an et nous avions bien fait car la météo se serait chargée de l'annuler. Toutefois les nuages ont du mal à quitter le sommet du Mont Bouquet en cette journée:

Le Bouquet

Le président fait un tour des chantiers, côté sud on va poursuivre le dégagement des bases de murs qui se cachent sous un "clapas" imposant:

Tournée d'inspection

La troupe ne tarde pas à se mettre au travail:

Le terrassiers

Dans la maison Laurent, ce sont Alex et Cyrille qui poursuivent le travail de remplacement du plancher:

Au plancher Au plancher

Bernard et Gilbert sont déjà sur la tour d'entrée de l'Ensemble Palatial et poursuivent le nettoyage du dessus de la voûte, plus loin c'est Claude qui met la dernière touche à la remise en état du muret du pré de la fête:

Bernard & Gilbert Claude

Tout à notre labeur, la matinée est passée à toute allure et il est déjà temps de se mettre à table. Proximité des fêtes ou changement de date sont probablement la cause d'un effectif un peu réduit en ce début d'année, seule la grande table sera nécessaire:

A table A table

Le soleil a fini par faire son apparition. Après le repas, Jacques se charge d'installer les quelques panneaux indicateurs vers la chapelle Saint Saturnin:

Chemin de la Chapelle Chemin de la Chapelle

Puis les derniers panneaux QR Codes, côté Est et Ouest de l'Ensemble Palatial:

QR Codes QR Codes

Sur la Chapelle et face au Porche d'Entrée:

QR Codes QR Codes

et enfin un dernier sur la plateforme de la maison Laurent:

QR Codes

Comme d'habitude, Lionel reçoit son contingent de visiteurs, ravis de profiter d'une visite personnalisée:

Visiteurs

Bernard et Gilbert ont maintenant terminé le nettoyage du dessus de la voûte, cela représente plusieurs mètre-cubes de gravats:

Tour d'entrée Tour d'entrée

Côté chantier Sud, on range les outils, un autre mur perpendiculaire au rempart a été trouvé:

On range Nouveau mur

Toute la pierraille enlevée s'est révélée parfaitement stérile en vestiges, toutefois nous avons fait une découverte pas banale, un tube de rouge à lèvre de grande marque et relativement ancien, une belle se serait donc promenée au Castrum:

Découverte originale

Alex et Cyrille ont terminé le plancher qui a vraiment belle allure:

Le Plancher

Avant de partir, un dernier regard sur la plaine noyée dans une belle lumière:

La plaine

 

Date de dernière mise à jour : 21/01/2017

Sword