Travaux du samedi en 2015

Décembre

La chance est avec nous, une belle journée s'annonce pour cette dernière journée de chantier de l'année, malgré un ciel encore chargé de nuages qui contribuent à une lumière surnaturelle:

Panorama OuestPanorama Sud

Toujours les premiers arrivés, Lionel et son équipe s'activent déjà au pieds du vestige de mur (rempart ?) sud:

Les premiers au chantier

Pierre s'acharne déjà après une souche:

Pierre et souche

Le gros de la troupe (non ! je ne parle pas de Jean-Marc mais bien de l'effectif) arrive en même temps que le camion gentiment prêté par l'entreprise Lembeye qui transporte notre nouvelle cuve à eau:

La cuve arrive

La pièce n'est pas excessivement lourde mais particulièrement encombrante et ne disposant d'aucun point permettant de la saisir:

Déchargement

De plus, le passage au niveau du rempart extérieur se révèle tout juste assez large, heureusement que l'on ne manque pas de bras:

ça passe fin

Une petite pause avant d'attaquer un passage difficile, le chemin entre les maisons Loubier et Vincent est trop étroit, aussi faut-il porter la cuve au dessus des murs:

Pause réflexionde plus en plus juste de plus en plus juste

Un dernier virage à négocier:

dernier virage dernier virage

Voilà, on peut poser la charge, l'essentiel a été accompli:

elle est arrivée

Ce transfer tout juste terminé, voilà les matériaux du plancher, généreusement fournis par Cyrille, qui arrivent:

ça planche

A peine déchargé, Richard, Alex et Cyrille s'attaquent à la pose du nouveau plancher:

Les menuisiers Les menuisiers 

En haut du grand pré, on retrouve Claude et ses murs en pierres sèches, encouragé par Hervé:

Claude et Hervé

Lionel et son équipe font avancer le chantier de découverte:

Mur sud

Tandis que Gilbert, Bernard, Jacques, Rémy et Clément se chargent de poursuivre le dégagement de la voûte de la salle d'entrée de l'Ensemble Palatial:

Les terrassiers Les terrassiers

Avant midi, les premières lattes de plancher peuvent être posées, le chantier du mur sud suscite une grande curiosité, quant à la cuve elle a rejoint sa place définitive :

Les menuisiersMur sudLa cuve en place

C'est le moment de se retrouver sur la terrasse de la maison Loubier, d'autant que notre ami Olivier veut arroser son nouveau titre de Grand Père :

Apéro Apéro

Avant de passer à table, nos jeunes prennent la pose. Saluons Emma, qui avait participé au chantier REMPART cet été et qui est venu nous rendre visite :

La jeunesse

Place ensuite aux saucisses-lentilles préparées par nos cuisinières, tous ces bras vaillants ont besoin de se refaire une santé :

Repas Repas

Et de la santé il en faut à notre ami Pierre car sa souche semble récalcitrante ! :

La souche

Le chantier du mur sud avance bien mais pose de nouvelles énigmes :

Mur sud

Voilà un nouveau travail pour Lionel, ils étaient attendus, c'est un groupe de 40 visiteurs, membres de Maisons Paysannes de France en Rhône Alpes :

Visiteurs Visiteurs

Lionel est intarrissable quand il s'agit de parler du Castrum et l'assistance est particulièrement attentive :

Le Maître de cérémonie

Le soleil commence à baisser sur l'horizon, sur la tour de l'Ensemble Palatial on en a plein les bras et on fait la pause :

On en a plein les bras

Toutefois le travail à bien avancé puisque le dessus de la voûte est atteint, les deux assommoirs sont maintenant dégagés:

Dégagement Dégagement

Dans la maison Vincent, les dernier courrageux clouent les lattes du plancher à la lueur des lampes de poche, il va être temps de clore le chantier pour cette année :

Travail nocturne Travail nocturne

Rendez-vous le 9 janvier 2016 !

 


Novembre

C'est une superbe journée qui s'annonce, du moins au Castrum car la plaine est encore complètement noyée dans une brume très dense:

Panorama

 

Les sommets des collines semblent à des îles sur l'océan:

Une île

Bernard est déjà à l'œuvre, il s'agit de poser quelques rambardes pour sécuriser l'accès au sommet de la tour d'entrée de l'ensemble Palatial:

Bernard Accès à la tour

Deux barrières et un petit plancher éviteront la chute lors des travaux:

Sécurité

​L'équipe peut se mettre en place en toute confiance pour dégager la terre et les pierres accumulées sur le sommet de la voute:

Au boulot

Et le travail ne manque pas, les quelques mètres cubes de pierres provenant de la destruction des murs sont recouverts aujourd'hui par une importante couche de terre dont on peut se demander comment elle a pu se constituer ainsi sur le dessus de la tour, Cyrille en reste perplexe:

Cyrille

Le reste de la troupe se retrouve au dégagement du rempart sud:

On gratte, on gratte

La matinée s'avance et voici qu'un attroupement commence à se former sur la terrasse de la maison Loubier:

Jean-marc, Maryse et Annette

On y retrouve Lucien et le petit fils d'Arlette et Richard, trois générations les séparent:

Générations extrêmes

Encore une fois les bénévoles ont répondu à l'appel:

Belle troupe

Après le repas, Richard et son équipe ont entrepris la dépose du plancher primitif de la maison Laurent. Il avait été installé pour faciliter le montage du toit et réalisé en agloméré pour raison d'économies, sachant qu'il allait subir la pluie pendant de nombreux mois. Son remplacement est prévu pour le mois prochain:

Les charpentiers Les charpentiers

Nos jeunes se lancent dans la recherche des bases d'un mur et l'arrachage de souches qui menacent sa solidité:

La jeunesse La jeunesse

Plus bas le dégagement du réduit sud ouest se termine:

Les terrassiers

Sur la tour d'entrée de l'ensemble Palatial le travail est bien avancé:

Tour d'entrée

Le réduit sud ouest est maintenant complètement dégagé:

Réduit sud ouest

Et le groupe décide de porter ses efforts sur la recherche du mur sud:

Les terrassiersNos acharnés  y travailleront jusqu'à la tombée du jour.

 


Octobre

Le chantier n'aura pas eu lieu le premier samedi d'Octobre pour cause de pluie intense et donc, comme à chaque fois que l'ordre établi est bousculé, l'effectif est sensiblement plus réduit. Nous ne serons en définitive que 25 sur le chantier.

Une autre surprise nous attendait, une association festive avait investi les lieux durant la nuit de vendredi à samedi avec un matériel conséquent; nous avons aprécié leur courtoisie et leur empressement à tout ranger et nettoyer pour nous laisser la place:

Imagine Oze

 Tous les chantiers ne pourront être assurés mais nous retrouverons une équipe continuant les investigations sur la tour de l'enceinte extérieure:

Enceinte extérieure

Tandis qu'une autre équipe essayait de vérifier si le mur se trouvant entre cette nouvelle tour et la tour sud se raccordait bien aux deux tours:

Enceinte extérieure

Côté puits, Bernard et Jacques se lancent dans la construction d'un escalier d'accès:

Escalier du puits Escalier du puits

Tandis que Claude poursuit la reconstruction du mur en pierres sèches du pré où se tiennent les jeux lors de la fête:

Claude, Expert pierres sèches

Le mystère se confirme du côté de l'enceinte extérieure, le retour maçonné qui laissait penser à un local fermé s'interrompt par un pied droit après une cinquantaine de centimètres, la suite du mur étant monté en pierres juste liées à la terre:

Enceinte extérieure

​Même interrogation plus haut, le tronçon de mur ne semble pas se poursuivre plus bas, un retour semble d'autre part s'amorcer:

enceinte extérieure enceinte extérieure

Les investigations devront se poursuivre pour comprendre le lieux:

Enceinte extérieure

​En fin de journée, le travail de Bernard et Jacques est déjà quasi terminé:

Escalier du puits Escalier du puits

 

 


Septembre

Après la pause estivale, bien méritée après l'intense activité du mois de Juillet essentiellement consacré au chantier REMPART et à la mise en place de la fête, c'est la rentrée au Castrum.

Déjà l'équipe de Lionel est à l'œuvre au dégagement de la tour du rempart extérieur sud :

 Les terrassiers

Le groupe REMPART avait commencé la restauration d'un mur en pierre sèches au dessus du grand pré nord, c'est donc Claude, notre grand spécialiste, qui s'attèle à l'ouvrage :

Mur en pierres sèches Claude

Les premières vidéos du système numérique du "Plus Grand Musée du Monde" initié par iVillages Factory étant actives, nous procédons à la pose des 4 panneaux informatifs correspondant, deux sur la tour Nord, un sur la maison Noble Est et  l'un sur la terrasse de la maison Laurent :

QR-codes Bernard QR-codes

Nous en profitons pour placer un panneau annonçant le Village d'Allègre aux visiteurs arrivant par la calade :

 Village d'Allègre

A midi, toute la troupe se retrouve avec plaisir et l'apéritif est le moment idéal pour commenter les résultats de la fête et les péripéties des vacances :

 L'heure de l'apéro

La salle de la maison Loubier retrouve son ambiance habituelle :

 Le repas

L'après-midi Claude a déjà réalisé un travail considérable :

Claude

Quant à Bernard et Richard, ils entreprennent de relever un mur séparant le pré nord du puits afin de pouvoir égaliser cette zone du pré où nous installons la buvette de la fête :

Bernard et Richard

Dans quinze jours se déroulent les Journées du Patrimoine, tout est prêt pour recevoir les visiteurs.

 


Juin

Il fait très chaud et le travail de la journée n'a rien de très rock & roll, il faut en effet s'attaquer au nettoyage complet du site car les fêtes approchent et la végétation de printemps a tout envahi. Le gros de la troupe, armé de cisailles, s'est déjà mis au travail :

De bon matin

Mais l'essentiel du boulot sera effectué avec les débroussailleuses, en attendant le passage d'une tondeuse le mois prochain :

Les as de la débroussailleuse Les as de la débroussailleuse

Compte tenu de la venue prochaine de la troupe de la Compagnie des Lueurs, un groupe s'est attaqué à la mise au propre d'un coin du pré inférieur, afin d'y installer une estrade :

Aménagement Aménagement

Un escalier est même créé pour satisfaire aux désirs de la mise en scène :

Escalier

Tout cela donne chaud et la pause apéritive avant le repas est toujours bienvenue :

Apéro

Après le repas, c'est justement l'emplacement où doit s'installer la cuisine du banquet qui est nettoyé et aménagé, un petit escalier est aussi créé pour faciliter le service :

Coin Cuisine Coin CuisineCoin Cuisine

La tonte se poursuit tandis que Richard tente de réparer une défaillance de notre brouette mécanique qui commence à accuser son âge :

La panne

Côté scène, c'est la pose du dernier rondin :

Escalier

Puis Richard, après avoir trouvé une solution provisoire au problème de la brouette, remplit les marches avec du sable :

Le marchand de sable

Il ne manque plus qu'un petit coup de tondeuse et l'emplacement est prêt à recevoir la scène et les acteurs ! :

Le résultat

 


Mai

Notre journée de chantier débute sur un coup de colère. La semaine précédente, un groupe de fêtards indélicats n'a rien trouvé de mieux que de forcer la barrière que nous venions à peine d'installer pour prendre possession des lieux sans la moindre autorisation et déranger le voisinage qui, compte tenu de la hauteur du site, s'étend à toute la plaine environnante. Sans compter que ces gens se permettent de disposer à leur guise des tables de la maison Loubier que nous avons retrouvé abandonnées à l'extérieur:

Barriere 1Barriere 2Barriere 3

Ne nous étendons pas plus sur la bêtise incommensurable de certains et revenons à notre travail. Le temps est superbe et dès le matin la troupe est déjà nombreuse. L'effort se porte vers cette base de tour, ou réduit de contrôle que nous avons découvert auprès de la trace de porte sur l'enceinte extérieure sud:

La troupe

C'est Lionel qui dirige la manœuvre:

Le chef de chantier

Dès les premières heures, Théo a l'occasion de tester son anglais en accompagnant un groupe de visiteurs Néerlandais, ravis d'être passé ce jour-là:

Théo

De leur côté, Jean-Marc et Richard commencent à préparer l'emplacement où a finalement été décidé de mettre en place la citerne ! :

Si terne !

Claude et Fernand élèvent un mur sur le bord du sentier sous la terrasse pour délimiter un stockage de pierres:

Claude & Fernand

La municipalité vient nous encourager en la personne de M. Claret:

Représentant municipal

Bernard a entrepris de débarrasser la terrasse des pierres en surplus, elles vont servir à Claude pour compléter son mur:

Bernard & Lucien

On n'a pas chômé du coté de l'enceinte sud, déjà plusieurs mètre-cubes de pierraille ont été enlevés. Ces pierres ne sont pas celles du mur d'enceinte qui ont du être réutilisées depuis longtemps, il s'agit bien d'un "clapas" comme on le nomme localement. En fait un tas des pierres extraites jour après jour des terres arables qui sont stockées sur des zones non cultivables. Compte tenu de la porte trouvée sur l'enceinte, cet immense "clapas" a été établi sur l'emplacement du chemin menant à l'entrée de la tour sud, celle-ci étant ruinée ce sentier, devenu inutile, représentait certainement un lieu de stockage de choix :

La troupe

Mais la matinée touche à sa fin, il est temps de songer au ravitaillement et tout d'abord un petit moment de détente sur la terrasse à déguster la marquisette de Mimi:

Apéro Apéro

Nos cuisinières sont prêtes, les tables sont complètes et la bonne humeur règne sur l'assemblée:

Kinoue & MaryseLes Tablées Les Tablées

Malgré la chaleur, tout le monde se remet au boulot après le repas. Bernard a bientôt dégagé complètement la terrasse qui a bien belle allure maintenant :

Bernard La Terrasse

Le mur de Claude monte bien :

Claude

Tandis que nos terrassiers mettent au jour une partie de l'enceinte extérieure sud qui gisait sous le "clapas" depuis si longtemps, une belle découverte :

Les terrassiers Les terrassiers

Le radier de la cuve est prêt, quelques pierres à aligner pour compléter les murs et l'on pourra enfin la mettre en place :

Richard & Sylvain

Avant de quitter le Castrum, jettons un petit regard vers le sentier maintenant bordé d'une belle murette et cette terrasse où nous pourrons organiser le repas pour le groupe REMPART cet été :

Sentier La Terrasse

Le mois prochain sera surtout consacré à la tonte des prés et au nettoyage en prévision des fêtes de Juin et Juillet. 


 

Avril

Ce début Avril est resplendissant et le Castrum, baigné de lumière matinale, se détache parfaitement au dessus de la végétation renaissante:

Le Castrum

Déjà Laurent et Sylvain sont à l'œuvre et installent l'échafaudage pour atteindre le toit de la maison Laurent:

L'échaffaudage

Plus bas ce sont Bernard et Gilbert qui modifient la barrière du chemin pour l'adapter à sa nouvelle position qui la rendra, nous l'espérons, plus efficace. Peu de temps après, la voilà opérationnelle, il ne manquera plus qu'un petit raccord de peinture:

La barrière La barrière

Le reste de l'équipe s'est portée vers l'enceinte extérieure sud où une trace de porte nous intrigue:

Les Forçats de la pierre Une porte

Il s'agit aussi de préparer le chantier REMPART de cette année en dégageant le mur qui doit être remonté:

Les Forçats de la pierre

La modification de la barrière étant terminée, Bernard et Gilbert ont troqué le poste à souder contre la truelle pour poursuivre la reconstruction du mur de la terrasse:

La Terrasse

La température est parfaite, la journée agréable et le travail avance vite, déjà la faîtière est scellée:

Faîtière

Au niveau du mur effondré, les éboulis ont été retirés et l'on a commencé à creuser pour retrouver la base du mur d'enceinte d'origine qui semblait être un peu en avant du mur en pierres sèches actuel:

L'enceinte extérieure

Il est temps de se retrouver pour l'apéro et les annonces du président avant d'aller déguster l'omelette aux cèpes préparée par Maryse:

Apéro Repas

Après le repas on met la dernière main sur le mur de la terrasse, il a belle allure et, une fois le surplus de pierres dégagé, nous disposerons d'un bel espace pour déjeuner pendant les beaux jours:

La TerrasseLa Terrasse

Au sud du Castrum, Alex a mis en évidence de grosses pierres alignées, posées directement sur le rocher, peut être la base de la véritable enceinte extérieure: 

Alex

Plus loin, l'enceinte vire à 90° et s'enfonce sous des tonnes de gravats, elle semble en alignement avec une trace de muraille situé à proximité de la tour Sud: 

Mur d'enceinte

Au niveau de la porte, le mur s'enfonce lui aussi sous les gravats, semblant délimiter les bases d'un réduit, peut être un poste de garde:

La porte 

A l'autre extrémité, la fondation du mur original ne s'est toujours pas révélée: 

L'enceinte extérieure

Le Castrum nous réserve encore pas mal d'énigmes !

 


 

Mars

Pour une fois le temps s'annonce beau et l'on espère que les participants seront nombreux. Premiers arrivés comme toujours, Laurent et Lionel, en attendant le gros de la troupe, nettoient les abords de l'escalier du pré nord:

Laurent & Lionel

Mais très rapidement notre jeunesse arrive, on peut entrer dans le vif du sujet:

La jeunesse

Le chantier de l'enceinte extérieure peut continuer, les pierres à déplacer ne manquent pas, dur dur pour nos trois nouveaux Bill, Dédé et Patrick:

Enceinte extérieure Les nouveaux

Maison laurent, la bétonnière est de sortie et on dresse l'échafaudage:

Installation

Richard vient chercher du mortier, il a bien l'intention de terminer le mur de la terrasse avec Gilbert:

Richard La Terrasse

Bill, Dédé et Patrick ont été chargés de dégager la base du mur d'enceinte au droit d'un éboulement très ancien situé au dessus de la calade, nous envisageons de le faire rebâtir par les bénévoles REMPART. Ce sont quelques tonnes de pierres à déplacer, mais pas trop loin pour pouvoir les réutiliser:

Des pierres

Plus loin, ce sont les souches qui se montrent récalcitrantes:

Souches Tronçonnator

Hervé et Sophie ont entrepris un élagage sérieux de la végétation qui envahit les parcelles entre le château et le village:

Hervé & Sophie

La souche résiste encore, tandis que Marcelle vient nous rejoindre en faisant l'effort de grimper la calade:

Souche               Marcelle

Laurent et Sylvain ont retrouvé leur situation élevée, travail long et délicat car il s'agit de parfaire l'étanchéité au droit des murs:

Les couvreurs Les couvreurs

Bernard, Gilbert et Richard travaillent d'arrache pieds pour reconstruire le mur de la terrasse:

L'équipe de la terrasse

Ils sont tellement à fond dans leur travail, qu'ils ne se sont pas rendu compte que toute la troupe est déjà installée derrière eux pour l'apéritif:

L'équipe de la terrasse L'apéro

Moment de détente au cours duquel notre président nous présente les nouveaux membres, si Dédé était membre depuis longtemps il intervient sur les chantiers pour la première fois, quant à Bill et Patrick, qui nous viennent des USA, ils sont adhérents depuis une semaine:

L'apéro

Les nouveaux découvrent ensuite la convivialité du repas pris en commun, la maison Loubier fait le plein:

Repas Repas

Nos cuisinières ont encore fait des miracles:

Les cuisinières

Après le repas, afin d'aménager l'accès à la terrasse, les grosses pierres en excédent sont disposées en bordure de chemin, un moyen de les stocker intelligemment:

Bordure Bordure

Hervé reprend son travail d'élagage:

Hervé

l'équipe de bagnards de la pierre a rejoint son chantier:

Les bagnards Les bagnards

Sur le toit de la maison Laurent on s'applique:

Les couvreurs

Il fait finalement très chaud pour la saison et le ravitaillement en eau des travailleurs s'avère nécessaire:

Kinoue & Maryse

Nos jeunes font brûler les déchets de l'élagage sous la surveillance de notre pompier en chef, Alex:

Pompier pyromane

Le nettoyage des parcelles améliore la vue sur la maison romane:

Maison Romane

On voit maintenant apparaître la base du mur effondré, il est toutefois décidé de dégager plus bas pour détecter la trace de la véritable enceinte:

Base du mur

Plus loin c'est le seuil d'une porte qui se révèle, on va devoir examiner celà de plus près:

Seuil

Richard est parti rejoindre ses pénates, il habite à plus d'une centaine de kilomètres, et il a tenu parole car le mur est terminé:

La Terrasse La Terrasse

Le mois prochain nous réserve encore pas mal de travail.

 


 

Février

Le froid de ces derniers jours et la nécessité de garder des petits enfants en vacances ont eu raison de nombre de nos membres les plus actifs en ce début février. Une fois n'est pas coutume, nos jeunes sont partis les premiers arrivés et ils sont déjà à l'œuvre:

Les jeunes au boulot

Heureusement toutefois que nous étions arrivés à l'heure car, à peine installés, voici qu'arrive un groupe de personnes avec poëles, casseroles, provision de bois et de bouche. Il s'agissait de l'intendance d'un groupe de randonneurs qui avaient projeté de s'installer dans la maison Loubier, ignorant qu'elle est occupée le premier samedi du mois. Devant leur déception, nous leur avons proposé d'installer quelques unes de nos tables sur tréteaux devant le four à pain et de l'utiliser pour leurs grillades; la journée s'annonçant bien ensoleillée:

L'intendance des randonneurs Le four reprend du service

Voici Bernard et Laurent qui ramènent la vieille table qui équipe la maison Loubier et dont quelques occupants de passage avaient trouvé pratique d'utiliser les pieds en guise de bois de chauffage, c'est Bernard Rouvière qui a restauré ce meuble bien utile:

les déménageurs les déménageurs

Fernand et Jean-Marc sont allés chercher les rouleaux de plonb pour terminer l'étanchéité de la toiture de la maison Laurent, la brouette mécanique se révèle nécessaire car, à cause de l'état du chemin, les voitures sont garées assez loin:

Convoyage

Elle servira ensuite au transfer du sable nécessaire à la poursuite des maçonneries que nous reprendrons le mois prochain en espérant une température plus clémente:

Convoyage

Bernard et Gilbert se réchauffent en creusant deux trous dans lesquels nous avons l'intention de poser les montants de la barrière qui ferme l'accès, sont ancienne position s'étant révélée trop facile à contourner:

Les terrassiers

Midi approche, les randonneurs sont arrivés, ravis de découvrir l'installation de leurs collègues dans le "cantou" ensoleillé, devant le four qui exhale de bonnes odeurs de grillades:

Les randonneurs

Il est temps pour nous de s'installer autour des tables de la maison Loubier pour déguster la garbure de Maryse, Bernard en profite pour nous présenter notre dernière recrue, Sophie:

le repas le repas

Finalement, malgré le feu dans la cheminée, la température est plus agréable dehors en plein soleil, le travail reprend donc immédiatement et avec ardeur:

au boulot Nettoyage du village

Kinoue profite de ce débroussaillage pour cueillir du thym, remède miracle contre la grippe:

Kinoue

On ne chôme pas du côté des élagueurs, mais la bonne humeur est toujours de mise:

la troupe

Hervé et Laurent se livrent à une recherche de vestiges du prolongement de l'enceinte extérieure:

Hervé & Laurent

Cécile s'est attaquée au relevage de la murette d'un enclos, elle est bientôt rejointe par Alex et Bernard:

Cécile Cécile, Alex & Bernard

Le jour baisse et la température de même, chacun décide de terminer la journée et de rentrer se réchauffer un peu dans son foyer personnel, il faut bien laisser un peu de travail pour le mois prochain !. 

Maison Romane

 


 

Janvier

L'an 2014 a tiré sa révérence depuis seulement trois jours et les esprits sont encore un peu embrumés par les excès de la fête, mais la journée s'annonce belle et le bon air ne peut que nous faire du bien.

Le ciel semble aussi sortir de sa torpeur et joue les impressionnistes, là bas, au loin, les châteaux d'Aujac et de Portes s'affichent en pleine lumière, le Mont Bouquet se détache en contre-jour : 

CévennesAujac PortesMont Bouquet

Bernard et Lionel sont déjà en train de planifier les travaux envisagés pour cette année, nos efforts se porterons sur la mise en valeur de l'enceinte extérieure qui sépare le Castrum du village :

projets

Gilbert et Bernard Rouvière se penchent sur la restauration du muret de la terrasse de la maison Loubier, certaines pierres se descellent menaçant la sécurité des visiteurs, d'autre part il est urgent de reconstruire l'angle suite au nettoyage mené ces derniers temps :

Gilbert l'angle

Claude, Hervé, Laurent et Sylvain poursuivent les finitions de la toiture de la maison Laurent :

Claude & Hervé Laurent & Sylvain

La jeunesse est arrivée et le chantier de mise en valeur de l'enceinte a démarré :

En avant les jeunes Enceinte extérieure

Un mur en pierres sèches devant être reconstruit pour la reconstitution d'un sentier, Claude est appelé en renfort :

Claude

A l'intérieur du Castrum, Olivier poursuit son travail d'élagage et d'aménagement paysager :

Olivier

Mais cette première journée de l'année nous réservait une belle surprise, Sophia et Thibault, deux de nos bénévoles REMPART, sont venus nous rendre visite (l'amour des vieilles pierres fait des miracles !) :

Sophia & Thibault

Malgré la proximité du réveillon, l'équipe s'est rapidement agrandie et les travaux avancent à bon train :

La terrasse

La matinée se termine et tout le monde se retrouve devant la maison Loubier, Bernard en profite pour souhaiter une belle année riche en évènements et bons moments pour notre association et le Castrum et il accueille avec plaisir Sophia et Thibault :

L'apéro Les Vœux du Président

Encore une fois la maison Loubier sera un peu juste pour abriter cette superbe première tablée et, malgré des estomacs encore un peu chargés, chacun a fait honneur au foie gras préparé par Sylvain :

Repas RepasRepas

Bernard profite de ce moment pour nous annoncer une autre bonne nouvelle de ce début d'année, Alexandra, après son opération des yeux réussie, a été déclarée apte à rejoindre le corps des Sapeurs Pompiers :

Sapeur Pompier Alex

Nous acclamerons aussi nos cuisinières, Annette, Arlette et Kinoue qui s'occupent si bien de nos petites et grandes faims :

Les cuisinières

Le ventre bien plein, rien de tel que de se remettre au boulot pour digérer, et ça ne traîne pas, la terrasse :

Les Maçons Les Maçons

Sous la houlette d'Olivier, l'intérieur du Castrum s'embellit de mois en mois :

Aménagement Aménagement

et l'enceinte extérieure se révèle de mieux en mieux au fur et à mesure de l'avancement des travaux :

L'enceinte

Le muret du sentier est pratiquement terminé et le débroussaillage du village se poursuit dans la bonne humeur :

Le sentier Débroussaillage

Bien sûr Lionel a été sollicité par de nombreux visiteurs jusque tard dans l'après-midi :

Les visiteurs

La lumière commence à baisser ainsi que la température, le ciel se pare de belles couleurs mais il est temps de démonter les échafaudages et ranger le matériel :

Couleurs du ciel Couleurs du cielLaurent

Le mur de la terrasse est quasiment terminé, celà mérite bien une pause pour admirer le travail :

La terrasse Janvier 15 35

Un dernier coup d'œil aux couleurs du ciel et chacun rejoindra ses pénates en se donnant rendez-vous le mois prochain :

Ciel

 

Date de dernière mise à jour : 01/02/2016

Sword