Travaux du Samedi en 2013

Et voilà Décembre !

D'accord il fait un peu frais et venteux ce matin mais la journée s'annonce belle et le travail ne manque pas. Une surprise attend tout d'abord ceux qui ne sont pas montés au Castrum depuis le mois dernier. En effet l'équipe de Familles Rurales est venue durant Novembre pour débroussailler ce qui nous permet de redécouvrir des faysses oubliées depuis longtemps:

Nouvelle faysse

L'efficacité de l'équipe est remarquable et la sécurité incendie du lieu s'en trouve sérieusement améliorée:

Nouvelle faysse

Mais ce n'est pas tout, ils s'attaquent maintenant au chemin royal qui, de la maison Noble Est, va rejoindre le second parking. La restauration d'un grand mur en pierres sèches est entammée:

Mur du Chemin RoyalMur du Chemin Royal

Après ce tour d'horizon du travail effectué par nos amis, il est temps pour nous de s'y mettre. Profitant du bois débité lors de nos dernières interventions, il est envisagé de créer un escalier de rondin pour officialiser et sécuriser une sente qui s'est depuis longtemps tracée entre le pré inférieur et le chemin Royal. Nos terrassiers se mettent à l'œuvre:

Les terrassiers

Tandis qu'Olivier façonne avec dextérité les rondins et ajuste les chevilles de retenue:

Le Pro de la tronçonneuseLe Pro de la tronçonneuse

La maison Laurent n'en est pas pour autant oubliée et, malgré le vent froid, Laurent et Richard sont déjà sur le toit:

Les couvreursLes couvreurs

De l'intérieur la pose des chevrons et voliges est pratiquement terminée:

Intérieur du local

Profitant du fait que la face sud est bien à l'abri du vent du nord, une autre équipe se charge de brûler les broussailles coupées le mois dernier:

Les incinérateursDec 13 13

A l'ouest, c'est notre troupe de jeunes, sous la coupe d'Alex, qui jouent de la scie et de la cisaille pour éliminer quelques arbustes:

Les essarteursLes essarteurs

Bravant toujours le vent, nos couvreurs posent maintenant la deuxième couche de chevrons, ceux qui recevront les tuiles:

Les couvreurs

Tandis que du côté du pré, l'escalier de rondins progresse:

Les terrassiersles terrassiersL'escalier de rondins

Midi est arrivé bien vite car chacun, absorbé par son travail, ne voit pas le temps passer. C'est encore une fois l'occasion d'accueillir, à notre grande joie, quelques nouveaux:

RepasRepas

Mais nous ne sommes pas ici seulement pour la choucroute de Maryse (enfin un peu quand même !), aussi à peine le repas terminé le travail reprend au niveau de l'escalier qui a dépassé la moitié de la longueur prévue:

L'escalier de rondins

Tandis que nos jeunes se sont transportés vers la maison Laurent afin de démonter un mur provisoire en pierre sèches qui gène les futurs travaux de consolidation du piédroit de la voute:

La relèveDémontage

Malgré le poids des pierres, l'ambiance est au fou-rire:

Dec 13 24

Par mesure de sécurité un couple d'étais sera mis en place:

les étais

La journée s'étire et l'escalier de rondins n'est plus très loin du but:

L'escalier de rondinsBernard

Mais voilà qu'au loin le Bouquet se pare de feu:

Le Mont Bouquet

Le soleil se couche et la nuit arrive vite en cette saison, il est temps de fermer les chantiers et de se dire à l'année prochaine !

Coucher de soleil

 Rendez-vous le 4 Janvier 2014 !


 

Novembre, le travail ne se relâche pas ! 

A notre arrivée, le Castrum émerge à peine de la brume et c'est tout juste si l'on aperçoit le sommet du Gautefrache nageant sur les nuages:

Brume matinaleGautefrache

Le débroussaillage du rempart extérieur, à l'ouest en sortant du village, a été décidé. Il est en effet noyé dans une véritable jungle qui a envahi les faïsses jadis cultivées:

JungleJungleJungleEnceinte extérieure

C'est Patrice qui officie à la tronçonneuse, avec l'aide de Lise et toute une armée de collégiens, élèves de notre ami Lionel:

PatriceLiseLes collégiensLes collégiens

Et bien sûr notre incontournable Alex, toujours d'une efficacité redoutable quoiqu'un tantiné excentrique:

Alex bosseAlex fait le singe

Le débroussaillage se poursuit aussi sur la face sud sous la conduite d'Olivier et de Bernard et quelques-uns de nos jeunes:

Bernard et OlivierOliviernov-13-15.jpg

Ce nettoyage est l'occasion de faire quelques découvertes comme ce fragment de pierre taillée en forme de mortier:

Mortier

Mais aussi d'accéder à des vues de l'Ensemble palatial suivant des angles inhabituels:

Ensemble PalatialEnsemble Palatial

Bien sûr il n'est pas question de lâcher prise sur la maison Laurent, Richard, Gilbert et Sylvain sont déjà perchés sur le toit:

Les couvreurs

Tandis que Laurent et Claude transfèrent les tuiles depuis la cave de la maison Loubier et que Fernand veille à l'approvisionnement en eau pour la fabrication du mortier:

Laurent et AlexClaudeFernand

A l'ouest le travail a été mené rondement:

Lise en plein effort

L'enceinte extérieure se redécouvre maintenant sur une vingtaine de mètres supplémentaires et révèle un important trou de draînage de plusieurs mètres de profondeur:

Enceinte extérieureTrou de draînage

Le travail se poursuit avec le dégagement de la faïsse comprise entre l'enceinte extérieure et le sentier:

DébroussaillageDébroussaillageDébroussaillage

Au moment du repas, la maison Laurent a déja reçu une partie de sa couverture:

Premières tuiles

Il est temps de se détendre un peu et de se restaurer, il n'y a pas que les vieilles pierres qui en ont besoin !:

RestaurationRestaurationRestaurationRestauration

Sitôt le repas terminé, le travail reprend avec ardeur, abattage sur la face sud:

Débroussaillage

Maçonnerie et pose de tuiles à la maison Laurent, ça prend réellement tournure:

ToitureSylvainMaison LaurentMaison LaurentMaison Laurent

Quant à la faïsse ouest, elle est bientôt complètement dégagée:

Faïsse OuestFaïsse OuestFaïsse Ouest

Et nous ne manquerons pas de bois pour l'hiver:

Bois de chauffage

L'enceinte extérieure présente une brèche qui semble appareillée et non le résultat d'un effondrement, un sondage est réalisé pour essayer de trouver le seuil d'une éventuelle porte:

sondagesondage

C'est l'occasion de mettre à jour quelques fragments de poterie:

poteries

Coté sud, l'équipe a bien œuvré aussi et le dégagement des murailles se distingue très bien depuis le plateau du Gautefrache:

l'équipeVu du Gautefrache

La maison Laurent quant à elle possède déjà une demi-toiture:

Maison Laurent

Mais les journées sont devenues plus courtes et le soleil se couche déjà la bas au loin, il va falloir quitter les lieux:

coucher de soleil

N'importe, le mois prochain nous apportera son lot de travail.

 


 

Octobre, à la poursuite de l'effort !

 Une fois n'est pas coutume, le Castrum est plongé dans la brume à notre arrivée, l'été est bien terminé:

Brume sur l'Ensemble PalatialMaison Laurent

Une bonne flambée éliminera l'humidité qui règne dans la maison Loubier:

Flambée

Avant d'entreprendre quoi que ce soit, les troupes ont à cœur d'effectuer une visite du chantier SMBR qui avance sûrement, après avoir terminé les jambages du grand arc, ce sont ceux de la porte de communication qui sont quasi terminés:

Porte de communication

Les pierres de taille pour le grand arc et le tour de la niche ont été approvisionnées dont un bloc spécial pour l pierre d'évier de celle-ci:

Pierres de Taille

Il est temps de se mettre au boulot, les jeunes, accompagnés de Lionel, Marc et Olivier armé de sa redoutable tronçonneuse, rejoignent la face sud pour poursuivre le débroussaillage:

Au boulot !

Le soleil pointe maintenant son nez, seuls les sommets du Bouquet retiennent encore quelques brumes:

les debroussailleursbrumes sur Bouquet

La troupe œuvre avec ardeur et efficacité:

le chantierle chantier

Côté ouest, Bernard, Gilbert et Claude préparent du mortier pour la maison Laurent:

corvée de sablele mortier

D'un côté de la maison, Sylvain et Bernardajustent la première rangée de tuiles sur la génoise et le mur, de l'autre côté les chevrons n'attendent plus que les voliges:

les maçonstoiture sud

C'est Richard, Gilbert et Laurent qui s'y attèlent:

les charpentiersles charpentiers

Sous l'œil critique du comité de contrôle !:

l'inspection

Nos charpentiers sont efficaces, les voliges seront toutes posées avant le repas:

les voliges

C'est le temps de la pause, un beau soleil incite à prendre l'apéritif dehors, ensuite ce sont 27 convives qui feront honneur au repas. Si le groupe est aujourd'hui un peu moins nombreux, il ne s'agit pas de défection car quelques uns de nos membres participent en ce moment aux " 3 èmes journées de l'Histoire Locale " à Barjac:

Apéro

Comme à l'accoutumée, rien de tel qu'un peu d'exercice pour bien digérer; sitôt le repas avalé, le travail reprend de plus belle:

C'est repartiDébroussailleurs

On y voit beaucoup plus clair !:

face sud

C'est maintenant une tradition, le premier samedi du mois voit passer son lot de visiteurs, Lionel est là pour les accueillir:

les visiteursles visiteurs

A la maison Laurent, une seconde rangée de chevrons pour bloquer les tuiles est en cours de pose:

les charpentiersles charpentiers

Sylvain contrôle la bonne exécution du travail:

l'œil du couvreur

Face sud, nos jeunes se battent avec la jungle des chênes et broussailles diverses:

débroussaillagedébroussaillage

Mais la tronçonneuse d'Olivier fait des merveilles:

massacre à la tronçonneuse

L'habitation sud émerge maintenant complètement:

maison sud

Le ciel se couvre en fin de journée, par précaution un bâche sera installée pour protéger les charpentes:

la bâchela bâche

Le mois prochain verra probablement la pose des premières tuiles. Espérons que le temps restera clément et que les troupes seront au complet.


 

Septembre est là, c'est la rentrée !

 L'été 2013 aura été productif, la calade est terminée après trois ans de labeur et le chantier de la voute de la maison Laurent a été démarré par l'équipe REMPART. La première préoccupation de nos bénévoles ce matin sera de parcourir la calade sur toute sa longueur pour apprécier le travail accompli.

Mais ce n'est pas tout,  le chantier SMBR sur l'Ensemble Palatial offre grâce à ses échafaudages un accès sécurisé qui permet l'observation des détails de la construction suivant des angles impossibles en temps normal, la fenêtre à escalier par exemple ainsi que le détail de celui-ci:

Fenêtre à escalierl'escalier

Une niche dans l'épaisseur du mur:

une niche

Le détail d'une petite fenêtre ou la grande fenêtre comme on ne l'a jamais vue:

petite fenêtreGrande fenêtre

Son linteau de l'extérieur ou de l'intérieur:

le linteau externele linteau interne

La finesse de réalisation des consoles:

consoles

La position permet de surplomber le rempart sud:

rempart sud

Pour la première fois nous nous trouvons au niveau du toit de l'Ensemble Palatial, quelques lauzes sont encore présentes sur la crête du mur:

au niveau du toitLauzes

Il est possible d'atteindre l'angle de la construction, la vue est vertigineuse:

l'Anglevertige

C'est donc aussi l'occasion de profiter de la sécurisation de son accès pour nettoyer le sommet de la tour d'entrée  de l'Ensemble Palatial et le débarasser des arbres qui ont commencé à y pousser:

Toit de la tour d'entréedes arbres mal placés

En bas, notre équipe de débroussailleurs dégage le logis sud qui disparaît sous les chênes:

logis sud

Deux élèves de Lionel sont venus nous prêter main forte:

collégiens

Lionel va d'ailleurs être sollicité car le bus de nos visiteurs Belges, du Parc Naturel de la Haute Sure, vient de se garer au parking sud:

le bus Belge

Quelques minutes plus tard le groupe se retrouve au niveau de la maison Laurent, chacun suit avec attention les explications de Lionel avant d'entreprendre le tour complet du site:

Groupe BelgeLionel dans ses œuvres

Pendant ce temps l'équipe de débroussailleurs a bien progressé, on y voit plus clair au niveau du logis et de nombreux arbres parasites ont été abattus:

Logis sudDéboisage

Sur la tour nos amis ont enfin eu raison de la souche de l'arbre:

la souche

Bien sûr les anciens chantiers n'ont pas été oubliés, mais l'utilisation intempestive des chevrons pendant le travail sur la calade nous a obligé à un nouvel approvisionnement:

Les chevrons arrivent

Après deux bonnes heures sur le site, Lionel raccompagne le groupe à son bus, la visite semble les avoir pleinement satisfaits, ils nous gratifieront d'un panier de spécialités Belges et d'un généreux don à l'association, qu'ils en soient ici remerciés:

Le départ

L'heure du repas est arrivée et c'est avec un grand plaisir que tout le monde se retrouve pour apprécier le repas que nous a préparé Maryse:

le repas

Après ce moment de détente, il est temps de reprendre le travail, dernières touches de mortier sur le versant nord de la maison Laurent:

Hervé au bétonSylvain qui bétonne

Tandis que l'on installe les chevrons sur le versant sud:

Laurent à la tailleLes chevronsRichard au marteauGilbert et Richard

Sur la tour d'entrée de l'Ensemble Palatial, le dégagement de arbres et des gravats accumulés a bien progressé:

Tour d'entrée

Il en est de même pour le logis sud dont on peut voir maintenant les détails:

Logis sudLogis sud

L'orage s'annonçant, il faudra lever le camps vers 17h, mais la journée a été fructueuse le rempart sud est bien dégagé et la maison Laurent bénéficiera bientôt d'un toit:

Rempart sudMaison Laurent

♥ 


 

Juillet et l'été est enfin arrivé !

Le soleil a décidé de s'installer définitivement après avoir tant hésité durant tout le printemps. C'est donc sous une canicule que les bénévoles se sont attaqués au transfert de la terre extraite de la cave de la maison Laurent vers l'espace gagné sur le pré nord :

On charge les seaux

L'accès n'étant pas des plus facile, c'est avec des seaux qu'il faut charger les brouettes qui approvisionneront le chantier du pré :

Transport de seauxL'homme à la brouette jaune

On y retrouve Claude et Hervé qui étalent la terre tandis que notre autre Claude complète la bordure du mur :

On étale !Le pré Nord

Richard préfère l'approvisionnement motorisé ! :

Richard à la manœuvre

Les seaux se font lourds, aussi une petite pause est bienvenue entre deux aller et retour de brouette :

L'homme le plus fort du monde !Les cantonniers en plein effort !

Au loin, là bas près du Mas d'Allègre, vrombissent les débroussailleuses d'Olivier et Laurent qui préparent le parking de la fête :

Débroussaillage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Midi est arrivé sans crier gare, les troupes rejoignent la maison Loubier pour un ravitaillement bien mérité :

On rentre du boulot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c'est le repas toujours aussi convivial et délicieux, bravo à nos cuisinières :

Le repasLe repas

L'après-midi, un petit groupe se charge de préparer le petit réduit en ruine, face à la maison Loubier, afin d'y installer une nouvelle cuve à eau : 

Emplacement de la cuve

Pendant que quelques autres sont partis installer les banderoles d'annonce de la fête, une au mur d'escalade :

banderole

L'autre à la Maison de l'Eau :

Banderole

A notre retour le pré Nord est terminé :

Pré Nord

Tandis que nos jeunes se sont chargés de préparer un deuxième chantier REMPART, la reconstruction de la base du mur sud de la maison Laurent en vue de l'édification de la voûte de la cave :

Le jeunes

Côté maison Loubier, notre équipe a déjà quasi terminé un radier pour la cuve à eau :

ça gâche !le radier

Après un dernier effort pour la fête, les bénévoles auront jusqu'au mois de Septembre pour prendre un peu de repos.


 

Juin, c'est bientôt l'été !

 Malgré les apparences, le printemps est bien là avec son cortège de fleurs:

IisFleurs

Mais aussi de végétation envahissante, l'une des priorité de la journée sera donc le débroussaillage et la tonte :

Que d'herbeet de buissonsen avant la débroussailleuseva y Fernand

L'autre priorité est de terminer le mur du pré Nord dont le démarrage du chantier a été retardé car nous avons été obligés d'aller chercher de la chaux, la dizaine de sacs qui nous restaient ayant été dérobés par un bricoleur indélicat, le préjudice s'élève tout de même à 190 Euros :

Claude et Bernard

Une équipe se met au transport des pierres pour édification du mur:

la brigade des brouettes

De leur côté, Jean-marc et Richard réhabilitent un escalier permettant de rejoindre la maison Loubier en longeant la muraille nord:

Jean-MarcRichard

Deux jeunes élèves de Lionel sont venus nous prêter main-forte :

CollégienCollégien

La chaux est arrivée on peut lancer la bétonnière:

Le mortier est prêt

Tandis que l'approvisionnement en pierres poursuit ses rotations:

on benne

Et voilà le moment très attendu du repas auquel nos jeunes collégiens participent avec plaisir:

RepasRepasRepas

A peine le café avalé, notre ami Richard retourne peaufiner son escalier qui donne sur un petit sentier bien agréable:

L'escalierSentier

Alexandra s'est fait une spécialité de taille de buisson:

Alexandra paysagiste

Tandis que sur l'espace dédié à la buvette, Olivier arrase une souche:

Olivier bûcheron

Plus loin c'est Lionel qui s'attaque aux buissons:

Lionel

On peut dire que l'on y voit maintenant un peut plus clair:

c'est bien propre

Il faut dire que la "Meens Task Force" fait des merveilles à la débroussailleuse !

Meens Task ForceMeens Task Force

Jugez vous-même ! Avant et après (comme dans les pub pour les crèmes amincissantes):

AvantAprès

La journée s'étire et il est bientôt 18 h, ceux qui habitent un peu loin sont déjà partis, les autres rassemblent le matériel:

on range

Le mur nord a atteint son niveau de remblaiement, il ne reste plus qu'à attendre l'arrivée d'une chargeuse pour plus d'efficacité:

angle du mur nordmur du pré nord

Tout le monde peut rentrer chez soi, encore une belle journée de travail accomplie.

 


 

Voilà enfin le joli mois de Mai !

C'est une belle journée qui s'annonce et ce n'est pas trop tôt car nous commençons à en avoir assez des chantiers sous la pluie. La priorité sera donnée aujourd'hui au mur du pré nord si nous voulons avoir terminé le travail pour les premières festivités de l'année :

Le président donne ses consignes

Tous les valides présents s'y mettent donc :

Au boulot !

Tandis que Jean-Marc prépare du mortier afin de stabiliser la construction :

Beau coup de pelle !Remplissage des seaux

A peine avions-nous commencé que, surprise, un petit groupe de Scouts d'Alès, accompagnés de leur animateur, viennent nous prêter main forte :

Les Scouts

Grâce à ce renfort, le travail s'organise, les uns collectent les pierres en prenant prioritairement celles qui encombrent les prés, tandis que les autres édifient le mur et comblent les vides :

collecte des pierrescollecte des pierresConstruction

Le travail est intense et la matinée s'est écoulée à toute allure, il est midi passé et tout le monde se retrouve devant la maison Loubier pour savourer l'apéritif et le soleil retrouvé : 

Détente au soleil

Puis chacun prend place autour des tables pour faire honneur au repas que nos cuisinières ont préparé avec amour :

repasrepasLes cuisinièresLes cuisinières

Le beau temps ayant décidé de rester de la partie, c'est avec beaucoup d'ardeur que le travail reprend sitôt le repas dévoré :

Claude à l'œuvreClaude à l'œuvrePose des pierrespose des pierres

Richard se lance dans le débroussaillage d'une faïsse sous la muraille nord pour créer un sentier apte à nous faciliter le service lors des fêtes :

Richard en ouvreur de cheminRichard en ouvreur de chemin

La maison Laurent n'a pas été oubliée, Sylvain et son équipe étaient à l'œuvre pour remblayer et égaliser les murs, dernière étape avant la pose des chevrons et de la toiture :

Mise en place de l'échafaudageMise en place de l'échafaudagepréparation du mortierPose du mortierPose du mortierégalisation

La fin de la journée arrive et l'on peut mesurer le travail accompli, le mur est bientôt arrivé au niveau du pré, encore un rang de pierres et on pourra remblayer :

Extrémité du mur

Et nos jeunes ont l'air d'être satisfaits de leur journée :

La relève

Rendez-vous le 1er Juin !!

 


 

Avril nous fait grise mine !

C'est dès le vendredi que quelques courageux se sont retrouvés au Castrum afin de travailler à l'élévation et l'égalisation du pignon de la maison Vincent. La journée est belle et l'on aperçoit la neige encore abondante sur les sommets du Lozère :

Panorama sur le Lozère

Les deux Bernard, Hervé et bien sûr Sylvain préparent la bétonnière pendant que Jacques et Lionel choisissent des pierres convenables dans les clapas alentour :

Installation de la bétonnière

 Sylvain installe un cordeau, il faut bien monter le niveau du mur de près de 30 centimètres :

Pose du cordeau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Bernard préparent le mortier tandis que Hervé assure l'approvisionnement du chantier à l'aide de seaux :

Préparation du mortierRemplissage des seaux

Tandis que Sylvain œuvre de la truelle :

Le virtuose de la TruelleLe virtuose de la Truelle

L'organisation est bien rôdée et le travail avance bien, Hervé semble satisfait et s'accorde un petit moment de repos car les seaux de mortier ne sont pas légers :

Ce côté est bientôt à niveauPetite pose

Pendant ce temps, Bernard en profite pour aménager le chemin d'accès pour faciliter la manœuvre de la brouette mécanique :

Le cantonnier

Le pan sud du pignon est terminé, il est temps de s'attaquer au pan nord :

Pan sudPan nord

Gilbert nous a rejoint et s'occupe de l'approvisionnement en eau de la bétonnière :

Corvée d'eau

Au milieu de l'après midi le travail est bien avancé bien qu'il fût nécessaire de repositionner la poutre :

Sylvain en pleine action

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques heures plus tard le pignon a retrouvé son élévation originale :

Le pignon fini

Le temps s'annonçant pluvieux pour la nuit et le lendemain, la maçonnerie sera protégée par une bâche :

Vue intérieure

Et en effet samedi matin de petites averses se succèdent, les giboulées se sont trompées de mois, toutefois celà n'a pas découragé la troupe qui est venue nombreuse et il en faut plus pour décourager l'équipe d'Olivier qui se risque à dégager les arbres sur l'applomb de la falaise sud :

Dégagement de la falaiseDégagement de la falaise

tandis que nos Claude, assistés par Alexandra et Emile, poursuivent la reconstruction du mur du pré nord :

Mur du pré nordMur du pré nordMur du pré nord

Même si les averses ont été rares, le moment du repas, à l'abri de la maison Loubier, est un moment très attendu pour reprendre des forces et se réchauffer un peu :

Le repasLe repas

C'est Maryse qui officie à la cuisine et comme d'habitude elle nous a gâté :

avril-13-24.jpg

Le repas à peine avalé, le travail reprend de plus belle :

Mur du pré nordMur du pré nord

Ce temps humide est propice à faire brûler les amas de branchages des débroussaillages précédents sans le risque de créer un incendie, là près du puits :

Feux

Ici vers le village :

Feux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'activité est intense, il faut dire que ces faïsses n'avaient pas été dégagées depuis des dizaines d'années :

Grand nettoyageGrand nettoyage

La vue sur la première maison du village s'en trouve grandement améliorée et le risque d'incendie considérablement diminué :

Maison du village

Les faïsses ont retrouvé l'aspect quelles devaient avoir du temps de leur exploitation :

Les faïssesLes faïsses

Et l'étagement des constructions du village se découvre enfin :

Le village

Malgré ce temps morose, le travail aura bien progressé, le mur du pré nord a bientôt atteint le niveau requis pour le remblayage envisagé :

On fait le murAh le beau mur !

Espérons que le printemps soit enfin là pour notre prochain chantier, nous en avons un peu assez de la boue et de l'humidité. 

 


 

Mars sans les giboulées, c'est parfait !

Nous ne ferons pas dans la maçonnerie sur la maison Laurent ce mois-ci car Sylvain n'est pas disponible pour diriger les travaux ; il envisage, avec quelques autres bénévoles, d'intervenir deux journées d'affilée début Avril afin de réaliser un travail plus conséquent. Qu'à celà ne tienne, du travail il n'en manque pas et la décision est prise de dégager la zone entre le village et l'enceinte extérieure qui est noyée dans les broussailles :

Enceinte extérieure sous les broussaillesEnceinte extérieure sous les broussailles

Une équipe nombreuse, sous la houlette d'Olivier le spécialiste, armée de cisailles, scies, tronçonneuses et débroussailleuses s'est attaquée à cette jungle :

L'équipe au travailL'équipe au travailL'équipe au travailL'équipe au travail

De leur côté, les deux Claude et Gilbert se sont attelés à l'édification du mur de soutien du pré nord :

Mur du pré Nord

Nos paysagistes avancent à bon train et l'on commence à y voir plus clair, c'est d'ailleurs l'occasion de faire quelques découvertes comme par exemple Hervé qui a mis à jour deux pierres d'un encadrement de fenêtre :

Hervé découvre des pierres tailléesPierres d'encadrement

Ou bien Jean-Marc qui découvre un fragment de couvercle de poterie :

Jean-MarcCouvercle de poterie

Mais le travail acharné de nos champions de la tronçonneuse dévoile surtout un magnifique tronçon de l'Enceinte Extérieure :

Les rois de la tronçonneuseEnceinte Extérieure

Et dégage le point de vue sur le Gautefrache :

Vue sur le Gautefrache

Manipulant à main nues des pierres de plusieurs dizaines de kilos,  Claude et Gilbert ont déjà posé au moins deux rangs qu'ils s'appliquent à caler parfaitement :

Les MaçonsLe Mur

La matinée s'écoule vite quand on est très occupé et bientôt tout le monde se retrouve dans la maison Loubier pour le traditionnel repas auquel nous avons conviés quelques amis de Mons eux-mêmes impliqués dans les associations d'animation locales :

Les Amis de Mons

Un grand merci à Maryse qui nous a préparé un colombo de poulet sublime, la table mériterait d'être étoilée !

A table !

 

 

 

 

 

 

 

 

Le repas est à peine terminé que l'activité reprend, il faut amener beaucoup de pierres pour mettre à niveau la zone récupérée sur l'ancien chemin et Clara n'est pas la dernière à aider son Bernard de Grand-père :

Approvisionnement en pierresApprovisionnement en pierresApprovisionnement en pierres

Pendant ce temps Gilbert prépare du mortier de chaux pour stabiliser le mur :

Préparation du mortierLe mur

Pour ne pas faillir à la tradition, Hervé et Lionel consacreront une partie de leur après-midi à commenter des visites :

VisiteursVisiteurs

Les débroussailleurs se sont déplacés sous la façade sud du castrum afin de dégager la falaise. Ce travail, combiné avec celui effectué par le propriétaire de l'oliveraie située en contrebas, contribuera à une belle perspective sur les ruines :

Face SudOliveraie

La journée s'étire et une petite pause pour profiter de la douceur de cette journée est bienvenue :

la pause

L'équipe peut être fière du travail accompli, le tronçon de l'enceinte extérieure est maintenant accessible et bien visible :

PanoramaEnceinte ExtérieureEnceinte Extérieure

Quant au mur du pré nord, il a bien avancé, encore une ou deux journées et il sera terminé :

Le Mur

Rendez-vous dans un mois, car il y a encore beaucoup à faire !

 


 

Février, la maison Laurent s'équipe

Il fait beau mais le vent est bien présent ce samedi matin, un travail à l'abri sera le bienvenu. En attendant une bonne flambée dans la cheminée de la maison Loubier nous assurera un peu de douceur pendant le repas :

La flambée

Richard nous a amené l'escalier qu'il a réalisé durant le mois de janvier, il est déjà en train de l'installer dans la maison Laurent avec son équipe :

Installation de l'escalier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

De leur côté, Antoine, Hervé et Lionel dégagent le seuil de l'entrée de la cave voûtée :

fev-13-03.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La poursuite du débroussaillage des abords du village est aussi au programme, c'est Olivier, le grand spécialiste, qui s'y colle :

Faïsse du villageOlivier à la tronçonneuse

Le but principal de ce travail étant de retrouver l'agencement des faïsses originales, de dégager l'enceinte extérieure et, plus important de lutter contre le risque grandissant d'incendie que cette végétation débridée fait craindre :

Faïsse sous la caladeProlongement de l'enceinte extérieure

Ce travail permettra aussi de découvrir les murailles des maisons du village :

fev-13-08.jpg

Un autre chantier c'est ouvert pour lequel nous avons fait l'acquisition d'une nouvelle bétonnière, d'occasion certe, mais après la révision effectuée par Bernard on la dirait neuve ! :

Nouvelle bétonnière

Elle va servir au chantier entrepris par nos deux Claude et Gilbert, le renforcement du mur de soutien du pré nord qui doit nous permettre d'agrandir quelque peu sa surface en déposant la murette en pierre sèche qui le séparait du chemin :

Mur de soutienLa murette à déposer

A la maison Laurent, la pierre de base de l'encadrement de la porte a été mise à jour, elle est encore dans sa position d'origine ce qui permettra de reconstituer l'encadrement ; la base du mur est aussi identifiée mais il semble prudent de prévoir sa reconstruction depuis la fondation :

Base de l'encadrementBase du mur

Le dégagement de la cave se poursuit, la quantité de pierres et gravats qui en est sortie est impressionnante :

Les terrassiersC'était dans la cave

Richard et son équipe ont fait du bon boulot, l'escalier est en place et la poursuite du travail sur la toiture en sera grandement facilité :

le palier supérieurl'escalierLa charpente

N'oublions pas Bernard qui a entrepris de compléter le dégagement de la zone dévolue aux jeux pour les enfants lors de la fête :

Bernard au débroussaillagel'aire de jeux

Au niveau du pré nord la murette est déjà bien entamée, les grosses pierres serviront à renforcer le mur de soutènement, les plus petites à combler le vide :

La murette du pré nord

La matinée s'est vite écoulée, il est temps de se retrouver autour des tables dans la maison Loubier. Notre président demande le silence pour nous faire part des dernières nouvelles et surtout nous présenter le nouveau directeur de l'office de tourisme, M. Xavier Borg qui, séduit par notre Castrum, a tenu à adhérer sur le champ :

Votre attention SVP !au centre : Xavier BorgLe repas

Après le repas nous recevons Xavier Ollier, tailleur de pierres de son état, à qui nous souhaitons confier quelques travaux comme l'encadrement de la porte de la cave de la maison Laurent, mais aussi la reconstruction de l'arc de renfort du chœur de la chapelle :

Xavier et Bernard

Le nettoyage de la cave a révélé la base d'une construction antérieure sensiblement carrée et creusée directement dans la roche :

Base creusée dans le rocher

Après avoir remué quelques tonnes de gravats stériles, cette partie nous a livré pour la première fois deux pièces en bronze :

Pièce N°1 facePièce N°1 pile

Pièce N°2 facePièce N°2 pile

La journée tire à sa fin, Emile dégage les coupes de bois avec la brouette mécanique :

Emile

Florian a mis à jour la base externe du mur de la cave :

Florian

Et la murette du pré nord est complètement arasée :

Pré nord

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Espérons que le mois de Mars soit plus clément pour nous permettre de reprendre l'avancement de la toiture de l'appentis de la maison Laurent.

 


 

Janvier, l'année démarre sur les chapeaux de roues

A peine remis des agapes de la Saint Sylvestre, un petit groupe de courageux bénévoles étaient sur place au Castrum dès le vendredi 4 janvier pour préparer les assises des poutres de l'appentis de la maison Laurent :

jan-13-01.jpgjan-13-02.jpg

Il faut d'abord assainir la muraille en éliminant le vieux mortier de chaux dégradé par des années d'exposition aux intempéries :

jan-13-03.jpgjan-13-04.jpg

Un petit coffrage est nécessaire :

jan-13-05.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et un réglage précis des niveaux est indispensable :

jan-13-06.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Est-ce la flemme de sortir la bétonnière et le groupe électrogène ou le désir de se réchauffer un peu ? Bernard et Hervé ont préparé le mortier à l'ancienne :

jan-13-09.jpgjan-13-07.jpg

Il est vrai que certains emplacements en nécessite assez peu :

jan-13-08.jpg

Sylvain s'applique à préparer l'assise de la faîtière /

jan-13-11.jpgjan-13-10.jpg

Pendant ce temps Gilbert et Hervé se chargent de créer une ouverture dans le mur afin de pouvoir transférer les poutres stockées depuis un an au premier étage de la maison Laurent :

jan-13-12.jpgjan-13-13.jpg

L'ouverture est bientôt suffisante pour laisser passer une poutre confortablement :

jan-13-14.jpg

Il ne reste plus qu'à déplacer les poutres, ce qui n'est tout de même pas une mince affaire :

jan-13-15.jpg

Avant de quitter le chantier, une poutre sera déjà prête à passer de l'autre côté :

jan-13-16.jpgjan-13-17.jpg

Le samedi matin, les mêmes sont déjà à pied d'œuvre et la première poutre a été enfilée à travers le trou :

jan-13-18.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faudra ajuster sa longueur, la nouvelle tronçonneuse fait merveille à cet ouvrage :

jan-13-19.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Heureusement que le gros de la troupe est maintenant arrivée car la mise en position des poutres réclame beaucoup de bras :

jan-13-20.jpgjan-13-22.jpgjan-13-21.jpg

En voilà enfin une en place ! :

jan-13-23.jpg

Pendant ce temps Jean-Marc s'attaque au remblai afin de mettre à jour la base de la partie effondrée du mur sud de la maison Laurent :

jan-13-24.jpg

Pendant qu'une troupe nombreuse de jeunes se charge de dégager l'intérieur de la cave :

jan-13-25.jpgjan-13-26.jpg

Sous la partie intacte de la voute, le sondage amorcé le mois dernier pour trouver le sol original est poursuivi :

jan-13-27.jpg

Jean-Marc a maintenant reçu du renfort et le dégagement va bon train :

jan-13-28.jpg

Les trois poutres sont enfin en place, il est temps de procéder à leur scellement :

jan-13-30.jpgjan-13-29.jpg

Mais ces débordements d'activité donnent faim et c'est avec un grand plaisir que toute la troupe se retrouve dans la maison Loubier pour déguster la choucroute de Maryse :

jan-13-31.jpg

L'année démarre fort, entre les habitués, les amis d'Antoine, un cycliste Marseillais qui s'est joint à nous et bien d'autres amis enthousiastes, ce ne sont pas moins de 35 personnes qui se sont serrés autour de la table. La maison Laurent va finir par devenir trop exigüe :

jan-13-32.jpgjan-13-33.jpg

A peine le repas terminé, la jeune troupe reprend le labeur de dégagement de la cave de la maison laurent ; le sondage montre bien le niveau du sol, nous en resterons là pour le moment :

jan-13-34.jpgjan-13-35.jpg

Dans l'autre partie de la cave, le remblai a été nivelé de manière à révéler la base du mur mais laissé à un niveau suffisant pour limiter la hauteur du coffrage que nous devons installer pour reconstituer la voute :

jan-13-36.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'extérieur le dégagement du remblai a révélé que le mur est construit directement sur le rocher :

jan-13-37.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le déblaiement de la maison Laurent étant suffisant pour le moment, notre troupe s'attaque au dégagement de l'accol situé sous la calade en amont du village et le long de l'enceinte inférieure qui mérite une meilleure visibilité :

jan-13-39.jpgjan-13-38.jpg

Bien sûr le nettoyage du pré sous le puits a été poursuivi ce qui nous donne un espace supplémentaire pour nos troupes et une meilleure visibilité sur la muraille nord :

jan-13-40.jpgjan-13-41.jpg

Une journée efficace se termine, un travail considérable a été effectué, les poutres sont scellées et vont permettre de débuter la réalisation de la toiture dès le mois prochain :

jan-13-42.jpg

(Les photos de ce reportage sont de Lionel Haspel, Bernard Mathieu et Antoine Meens)

Cette vingtième année devrait être celle de belles réalisations, espérons que le bel élan de ce début se poursuive, rendez-vous le deux février prochain.


 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 12/01/2014

Sword