Les Travaux du Premier Samedi du Mois en 2010

Travaux du mois d'Octobre 2010

Après un démarrage en douceur le mois dernier, ce premier samedi d'Octobre a été une journée d'intense activité.
En effet la décision de démarrer les travaux d'électrification du site en passant par le chemin du Mas d'Allègre a été prise lors du conseil d'administration de l'association le 25 Septembre dernier.
Cette électrification sera l'occasion de reconstituer la calade qui garnissait ce chemin et que le temps et les épisodes Cévenols ont quasi complètement détruite rendant cet accès assez malaisé.
Cette calade existait bel et bien comme en témoigne la dizaine de mètres qui subsiste à la hauteur de la maison romane du village sur une zone du chemin épargnée par le ravinnage des eaux.
 
Les membres de l'association se chargeront des travaux préparatoires et de la pose des gaines et chambres de tirage, la réalisation de la calade proprement dite sera confiée à des chantiers Rampart ou à des organismes d'insertion.
 
Donc dès le matin, après avoir accueilli Claude, un nouvel adhérent, la vingtaine de membres présents, armés de scies, haches et tronçonneuse, s'égaillent tout le long du chemin pour un débroussaillage poussé:

Bon, d'accord quelques outils commencent à accuser un peu d'usure, les scies par exemple manquent un peu d'efficacité et ont besoin d'une petite rectification de denture:

Pendant ce temps, Fred, après avoir établi un métré précis du chemin, détermine l'emplacement des différentes chambres de tirage et effectue quelques sondages sous l'oeil critique de ses deux chefs de chantier:

Pendant ce temps Hervé et Sylvain sont occupé à consolider un mur du petit enclos proche de la maison Loubier et qui s'était effondré à la suite des pluies de Septembre; cet enclos n'a pas beaucoup de valeur historique mais sa fragilisation entrainait de gros risques pour les visiteurs:

En fin d'après-midi la quasi totalité du chemin était débroussaillé, seuls restent quelques arbres qui nécessitent l'utilisation d'une tronçonneuse plus importante et qui seront débités le mois prochain.

Il est temps de profiter un peu de cette magnifique journée en savourant une pause salutaire:

L'arrière saison étant très belle, de nombreux visiteurs passent chaque jour au château et c'est avec un grand bonheur que les privilégiés qui ont choisi ce samedi profitent d'une visite guidée sous la houlette de Lionel notre prof d'histoire:

Visiteurs plus insolites, un groupe de cyclistes dans l'enceinte de château; seraient-ils en reconnaissance pour une mythique future étape du Tour sur les "pavés d'Allègre" ?, d'ici à ce que la calade soit finie ils auront l'âge d'y participer:


Travaux du mois de Septembre 2010  
Après la fête du mois de Juillet qui fût un grand succès, chacun avait rangé le costume et les outils pour un mois de vacances bien mérité, d'autant que les chaleurs de ce mois d'Août ne sont pas propices aux transports de pierres et autre travaux de maçonnerie.

Septembre est là, les écoliers ont retrouvé le chemin de l'école et nos bénévoles le chemin du Château qui lui, soit dit en passant, n'a pas manqué de touristes visiteurs tout au long de ces congés et cela s'est d'ailleurs vérifié encore une fois ce samedi.

Dès huit heures trente, Lionel était déjà sur le terrain, rapidement rejoint par une bonne vingtaine d'autres participants; Léo semblait ravi de nous retrouver, d'autant que Fernand avait pensé à lui et apporté une pierre de sel dont il fort friand:

 

Les efforts se sont portés sur un débroussaillage des bâtiment intérieurs car nous envisageons de commencer à dégager l'amoncellement de pierres et gravats qui comblent les parties basses de ces vestiges; amoncellements qui nous cache d'évidence des ouvertures (meurtrières) et des éléments architecturaux.

 

Quinze jours à peine nous séparant du week end des Journées du Patrimoine, pendant que tout ce petit monde s'excitait sur les souches de chênes et autres arbustes envahissants, notre groupe d'érudits imaginait le scénario de la saynète "La Révolte des Tuchins" qui doit être interprétée a la Tour Bécamel et au Château lors de ces journées:

Vers midi, le chantier de débroussaillage était bien avancé, il sera maintenant possible de commencer le dégagement des pierres: 

Et bien sûr, comme dans le camp de nos irréductible Gaulois de bande dessinées, nos compagnons bénévoles se retrouvèrent autour des tables dans la maison Loubier pour le traditionnel repas:

L'après-midi fût consacré à la distribution des rôles et l'étude du scénario de la saynète des Journées du Patrimoine et à la mise au point des détails, je ne vous révèlerai pas l'histoire car je vous invite à venir nombreux assister au spectacle et profiter des visites commentées et des expositions.

 

 

Travaux du mois de Juin 2010

En ce début de juin, les premières grosses chaleurs nous ont fait renoncer provisoirement a continuer la restauration de la porte de la Salle Sud justement très exposée aux ardeurs du soleil, d'autant que l'approche de la fête annuelle nous impose d'autres priorités comme le débroussaillage mené a bien par Fernand: 

 Tandis que Claude, nouveau venu dans l'équipe, n'a pas rechigné a remuer de grosses pierres pour égaliser le haut de la murette délimitant la salle Ouest:

 

 Avec un beau résultat:

 Hervé et Sylvain, pour leur part ont entrepris d'installer une barrière de sécurité au niveau de la Tour Ouest:

 

 Le reste de l'équipe, Marcelle, Jean-Marc, Antoine et Dimitri se sont attelés à la consolidation de quelques murets instables sous le "contrôle" de Bernard notre Président:

 

 Une grande figure de l'association, qui à l'aube de ses 90 ans n'était pas venu depuis longtemps, notre ancien trésorier Jean Noël accompagné par notre Président est venu nous rendre visite et se rendre compte que l'esprit de l'association était toujours aussi vivace:

 Dans notre Village de Chevaliers, comme dans celui d'autres irréductibles Gaulois célèbres, tout se termine autour de la table où nous avons apprécié le "Parmentier de sanglier" préparé par Maryse:

 et pour une fois, Lucien avait cédé la place de Doyen de la table à Jean qui semble heureux de retrouver l'ambiance conviviale du lieu:

 Tandis que dehors, largement rassasié en sel et cerises, Léo le Bouc entame une sieste à l'ombre de la muraille:

 La chaleur aura raison de notre ardeur l'après-midi et chacun se donnera rendez-vous pour le début Juillet qui promet de se révéler riche car, outre la fête du 17, un chantier de "Familles Rurales" se déroulera au Château durant la première semaine et nous ne manquerons pas de vous faire part de son déroulement.


 

Travaux du mois de Mai 2010

Cette année le premier samedi du mois tombe le 1er jour du mois ! et en Mai le premier jour c'est la fête du travail et c'est férié !

Qu'à cela ne tienne, la fête du travail n'empêche pas nos bénévoles de travailler au Château !!

Le temps était maussade mais cela n'a découragé personne, d'autant que dans ces conditions la chaleur pèse moins sur l'efficacité des travailleurs; la pluie est tout de même venue précipiter la fin des chantiers vers 16 heures.

Au programme du jour la poursuite bien sûr de la restauration du mur et de la porte de la Salle Sud; nos "Maçons du Coeur", après une collecte de belles pierres sur les "Clapas" du coin:

 ont poursuivi ce travail de précision sous la surveillance de notre ami le Bouc, toujours présent au Château, et qui apprécie de toute évidence la compagnie:

   

Comme nous sommes à seulement deux mois de la Fête du Château, le reste de la troupe a porté ses efforts sur le débroussaillage des prés environnants:

Les fourmis s'affairent

Attention de ne pas nous tronçonner Marcelle !! même si une Femme Tronc aurait fait sensation comme attraction à la Fête !

Dart Vador et son sabre laser ! 

Ce fut même l'occasion de redécouvrir le four à chaux qui a du servir lors des dernières constructions au Château:

 

Bon, c'est bien beau tout ça mais c'est tout de même la fête du travail aujourd'hui ! on peu bien s'octroyer une petite pause !

 

 Grosse animation tout à coup, sous la conduite du "Dernier des Mohicans" voila un groupe d'une cinquantaine de personnes qui investit le Château:

   

Il s'agit du groupe participant à la traditionnelle "Rando des Thermes" organisée tous les premiers Mai par le club de marche des "Randonneurs Allègres", cette rando passe régulièrement par le Château car elle est l'occasion de faire connaître le site aux marcheurs des clubs amis du département et d'ailleurs; dommage, cette année la météo pessimiste avait découragé pas mal de participants à une manifestation qui rassemble plus d'une centaine de marcheurs habituellement.

Après avoir écouté attentivement le commentaire de notre ami Fernand, la troupe nous a quitté pour affronter les trois derniers kilomètres sous la pluie.


 

Travaux du samedi 10 Avril 2010

Pendant qu'une commission "d'experts" parcourrait le chemin de la route au château afin de déterminer quelle serait la meilleure solution à adopter pour l'installation future de l'électricité, nos jeunes, Antoine et Dimitri, après avoir terminé l'escalier d'accès à la Tour Occidentale entrepris le mois dernier:

Nos jeunes donc, ont entrepris de débroussailler les abords de la Maison Noble Est:

Puis ils ont commencé le dégagement de la Maison Sud-Est:

Pendant ce temps, sous l'oeil attentif d'Annette et Lucien, Marie-Claude, Marc et les deux Jacques (l'un se trouve pour le moment derrière l'objectif de l'appareil photo) ont entrepris de remonter le mur en pierres sèches du chemin et créer un escalier d'accès au parking:

 

Hervé et Sylvain, de leur côté, ont poursuivi la restauration de la porte d'accès à la salle Sud découverte le mois dernier, de la bien belle ouvrage:

 

 

Et encore une fois notre mascotte, le bouc, est venue superviser les chantiers !

 


 

Travaux des samedis 6 février et 6 mars 2010

Après avoir fini nos travaux sur la tour occidentale, nous avons effectué un tour du château pour recenser les interventions urgentes à réaliser en 2010. Il est apparu très vite que la tour méridionale, située entre la tour occidentale et l'ensemble palatial et qui surplombe la falaise, présentait de graves signes de défaillances. Nous avons donc décidé d'y remédier et de baser les travaux de l'année sur cette partie du château afin de mettre en sécurité la façade sud.

Lors de ces travaux, nous avons fais connaissance de celui qui pourrait devenir la mascotte du château et que vous découvrirez en images plus bas.

Les photos suivantes montrent la situation avant les travaux, une cassure nette de la partie maçonnée laisse soupçonner la présence d'un placard ou une porte:

 

 

 

  

Avant de s'attaquer aux travaux, il a fallut commencer à démonter le mur en pierre sèche de protection  situé au dessus, dans la cour du château, pour soulager le rempart de quelques tonnes de pierre. et consolider la base du rempart ( à gauche de la photo) qui présentait une grosse défaillance.    

  

  

Début du démontage du mur en pierre sèche le 6 février 

       

6 février 2010 : Les différentes étapes de consolidation de la muraille du côté de la falaise avant le démontage de ce que l'on supposait être une porte ou un placard.


 

 Le démontage du remblayage en pierre sèches a commencé le samedi 6 Mars et a révélé la présence d'une porte d'accès de belle facture avec feuillure, barral et seuil de porte :

 

 

Apparition de la feuillure et du barral

La vue en cours de dégagement

 

La vue d'en haut

 

La vue générale

  

 

Samedi 6 mars 2010, nous avons été accueillis par ce superbe bouc qui nous a tenu compagnie toute la journée, nous enivrant de son parfum subtil

 

 

 

Il a très vite compris la mission des bénévoles et a décidé de nous donner un coup de main, euh... de dent plutôt et s'est chargé de débroussailler la falaise sous notre chantier. Sociable, il a toute de suite été adopté par les membres de l'association. Ces photos ont été prise le 6 mars 2010, sous le  soleil mais deux jours plus tard c'est sous la neige que nous avons retrouvé notre nouvel ami :

 Neige-19.jpg

Dans le même temps d'autres équipes travaillaient sur d'autres lieux du château

 

 

Une équipe travaille actuellement sur la restauration des murs en pierre sèche

 

 

 

 

 

 

Une autre équipe, constituée par les plus jeunes, est en train de construire un  escalier permettant d'accéder plus facilement à la tour occidentale par la cour du château.

 

MÊME LA PLUS JEUNE DES PLUS JEUNES S'Y MET

 



Quelques travaux de réhabilitation sur la maison Loubier en 2004

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 13/01/2014

Sword