Grands Travaux 2013

Chantier SMBR.

Le dossier de consolidation de l'Ensemble Palatial et de mise en sécurité de la Maison Est ayant fini par aboutir, l'entreprise SMBR a démarré début juillet la mise en place d'importants échafaudages et s'est installée pour une période de l'ordre de deux à trois mois.

Ce chantier se fait sous l'égide des Monuments Historique et sous contrôle de M. Bruguerolle, Architecte du Patrimoine.

Il a donc démarré ce même 3 Juillet, deux compagnons sont là pour toute la durée de ce travail assez périlleux puisqu'il nécessite l'installation d'échafaudages sur toute la face Est de l'Ensemble Palatial et ce depuis sa base accrochée à la falaise.

Nos deux compagnons préparent l'échafaudage:

Préparation échafaudage

Monsieur Bruguerolle donne ses instructions au cours d'une première réunion de chantier:

Réunion de chantier

Les échafaudages le samedi:

échafaudage extérieuréchafaudage intérieur

Et le jeudi, il ne faut pas avoir peur pour les installer aussi haut:

échafaudage extérieur

Très impressionnant vu de la route:

Les échafaudages

Le travail consistera, sur l'Ensemble Palatial, à boucher la grande ouverture située à droite de la belle fenêtre à linteau en reconstituant la niche avec son évier et à consolider les arases des murs. Une rangée de lauzes sera installée sur ces arases pour étancher les murs; diverses consolidations ou reprises de fissures seront réalisées.

Lundi 15, David, que nous connaissons bien, est venu prêter main forte à Gilles, le compagnon de l'entreprise SMBR. Il s'occupe de trier les plus belles pierres pour alimenter le chantier de taille:

DavidChantier de taille

Les premières pierres ont déjà été posées sur le pied droit de l'arc séparant la tour d'entrée de la pièce principale de l'Ensemble Palatial (cet emplacement est actuellement muré):

Pierres d'angle

Jeudi 18, l'angle a progressé et deux à trois rangs de pierres de taille on été installés, un travail de très belle qualité:

L'angleParement extérieurParement Intérieur

Mardi 23, le travail ne cesse de progresser sur le chantier SMBR où il faut maintenant s'organiser pour amener les pierres de plus en plus haut:

La face externeLa face interne

Dernière semaine de Juillet, Gilles et David ont mis les bouchées doubles avant de prendre quelques vacances, l'ouverture béante créée plus de cent ans auparavant par des pilleurs de pierres est enfin bouchée:

Face Est

Côté interne il ne restera plus qu'à finir l'encadrement de la niche dès que les pierres spécifiques auront été livrées:

GillesDavid

Dernière semaine d'Août, le chantier reprend de plus belle et cette fois c'est l'ouverture béante située à droite de la tour voutée qui sera colmatée, assurant ainsi la pérennité de cette partie du bâtiment:

Brèche colmatéeBrèche colmatée

Dès la première semaine de septembre, ce mur est totalement colmaté, seul un travail de patine reste à accomplir:

Obturation du mur nord

Puis Gilles et David se sont livré à un long et pénible travail de démontage du mur en pierres sèches qui séparait la tour d'entrée de la salle de l'huilerie:

Salle d'entrée

L'arc de séparation, démonté depuis plus d'une centaine d'année, sera reconstitué afin de garantir la solidité de l'ensemble:

 

l'arcLe travail fût pénible mais le résultat en vallait la peine, non seulement la vue embrasse désormais l'intégralité du volume de la salle de l'huilerie, mais la lumière permet maintenant d'apprécier l'architecture de la porte surmontée d'un assommoir:

La grande salleLa porte

Dès le 14 Septembre le jambage droit du grand arc est terminé:

Jambage droit

et celui de la porte de communication a démarré, le jambage gauche du grand arc est monté de concert:

PorteJambage Gauche

Quatre jours après le travail est bien avancé:

PorteJambage Gauche

Le 30, le niveau du linteau est atteint:

Porte

Seulement sept jours plus tard la porte est quasi terminée, seul le linteau interne reste à réaliser:

PortePorte

Mais c'est le 17 Octobre que nous avons le plaisir de constater que nos deux vaillants compagnons ont pratiquement terminé la réalisation de la niche:

Niche

Avec bien sûr sa pierre d'évier que Gilles a taillée de main de maître:

Pierre d'évierPierre d'évier

Dernier jour d'octobre, après avoir terminé le linteau de la porte:

linteau

Nos deux amis ont préparé un cintre et entament la pose de la première pierre du grand arc:

smbr-oct13-01.jpgPremière pierre

Moins d'une semaine plus tard, l'arc commence à prendre tournure:

smbr-nov13-01.jpg

Depuis l'intérieur on mesure tout le travail minutieux accompli:

smbr-nov13-02.jpg

Et, malgré une météo de moins en moins favorable, dès le 15 Novembre l'arc est quasiment complet:

Arc completArc completLe voici dans son ensemble:

Arc

Et, quelques semaines plus tard, finalisé et jointé:

Arc

Décembre nous ravira tout en nous faisant grincer des dents, en effet il y a de quoi être heureux que le supplément de budget permettant l'installation de tirants dans l'angle Est de l'Ensemble Palatial afin de bloquer la progression d'une fissure inquiétante soit accepté. Mais, d'autre part, la décision de l'architecte de fermer avec des parpaings la fenêtre sud ne nous a pas emballé, jugez du résultat:

Une horreurFenêtre colmatée

En janvier, la suite du chantier s'est effectuée dans des conditions météorologiques particulièrement variables. Il s'agissait de forer des trous de plus de trois mètres de profondeur dans les deux cotés de l'angle Est de l'Ensemble Palatial:

ForageForage

Des tiges filetées sont ensuite insérée dans ces trous puis un coulis de ciment spécial est introduit pour solidariser le tout. Cette opération visant à immobiliser les fissures qui se manifestent depuis environs cinq ans sur cette partie de l'ensemble:

Un tirant dans son trouIntroduction du ciment

En février, toujours dans des conditions météo déplorables (ce que l'on ne voit pas sur les photos prises au cours des rares jours de beau temps), l'ultime travail consistera à consolider les sommets de la muraille:

arases des mursSmbr 08

Les pierres à la limite de choir dans le vide ont été remises en place et scellées:

Pierres instablesPierres consolidéesGilles

Et une rangée de lauzes sont installées pour empêcher les infiltrations:

Les lauzes

Les échafaudages seront déposés durant la deuxième quinzaine de février.

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 15/02/2014

Sword